Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Zara épinglée par le classement éthique des marques de vêtements

Il est demandé à Zara, Topshop, H&M et d’autres grandes marques d’êtres plus transparentes sur leurs lieux et leurs méthodes de production.

Les grandes entreprises de la mode sont très discrètes sur leurs méthodes de fabrication, oubliant souvent d’informer les consommateurs. Un rapport a donc été publié par la branche australienne d’Oxfam, une ONG internationale qui lutte contre la pauvreté, afin d’inciter les grandes marques à plus de transparence. Dans ce rapport, on distingue deux listes, avec d’un côté les mauvais élèves qui n’indiquent pas leurs lieux de production et de l’autre les bons élèves qui informent sur leurs usines de production. Ce classement est présenté chaque année, à la période de Noël, par l’ONG, afin d’inciter les marques à faire des efforts.

Cette année, sur la liste des mauvais élèves se trouve notamment Zara. La marque est très éloignée de ce qu’on qualifie de production éthique. D’autant que l’entreprise espagnole a dernièrement fait scandale car elle emploie, tout comme Mango et Asos, des réfugiés syriens en Turquie, qui sont payés 1 euro la journée de 12 heures…

Une transparence fragile

En 2013, au Bangladesh, l’effondrement de l’usine du Rana Plaza, qui avait causé 1 135 morts et des centaines de blessées, a provoqué un électrochoc sur l’opinion publique internationale sur les conditions de fabrication des vêtements bon marché. Depuis, 200 marques ont signé l’Accord du Bangladesh pour que la sécurité et les conditions de travail dans les usines du pays soient meilleures. Oxfam veut s’assurer que les engagements sont respectés. Impossible de s’en faire une idée sans connaissance des les lieux de production.

Pour ce qui est de l’Europe, l’indication de l’origine d’un produit qui n’est pas alimentaire est facultative. Et lorsque c’est indiqué, il faut tout de même savoir que le produit prend l’origine du pays où il a subi sa dernière transformation substantielle. Ainsi, si la fermeture éclair de votre manteau fabriqué en Italie a été posée en France, votre manteau sera estampillé… made in France.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires