Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Innovation : quand l’autoconsommation devient réalité

France / / Europe

Séduisante sur le papier, l’autoconsommation – ou autosuffisance énergétique – demeure une pratique limitée dans les faits. Mais les récentes innovations devraient faciliter son essor concret dans les mois à venir.

Après la lente prise de conscience sur l’intérêt des énergies renouvelables, accélérée grâce aux accords de Paris conclus lors de la COP21 en décembre 2015, est venue l’heure de la mise en application, qui s’annonce tout aussi fastidieuse. Au coût de départ souvent rebutant s’ajoute l’appréhension technique et technologique, qui décourage plus d’un particulier ou professionnel tenté par l’installation de systèmes de production d’énergie verte.

Cependant, contrairement à l’apparente inaction des pouvoirs publics, nombre de sociétés ont déjà commencé à déployer des solutions innovantes pour la production et le stockage d’électricité dans les foyers français comme dans les entreprises. À commencer par Engie qui, via son projet My Power, propose à ses clients des solutions complètes pour devenir quasiment autosuffisants en énergie grâce à l’installation de panneaux solaires. En collaboration avec la société allemande IBC Solar, qui fournit des kits photovoltaïques de 10 panneaux solaires d’une puissance totale de 2,6 Kwc, l’opérateur français promet jusqu’à 90 % d’autoconsommation en fonction des conditions d’ensoleillement, ainsi que le stockage de l’énergie dans un simple réservoir d’eau chaude.

Comme Engie, Enedis favorise également l’adoption du photovoltaïque avec le déploiement du compteur Linky sur tout le territoire français depuis le 1er décembre 2015. Le nouveau compteur communicant permet un raccordement gratuit des équipements photovoltaïques, contrairement à son prédécesseur, qui nécessite l’installation payante d’un second appareil. Cette évolution donne ainsi la possibilité de réinjecter sur le réseau du foyer le courant généré par les panneaux solaires et de revendre le surplus d’électricité produite.

Dans un article publié sur son site internet, DualSun, producteur de panneaux solaires hydrides (photovoltaïque et thermique), souligne les bénéfices de Linky en termes d’autoconsommation, mais aussi de gain de temps et d’argent pour les interventions techniques et le suivi de la consommation. Selon Dualsun. l’autoconsommation avec vente du surplus, qui représente environ 20 % des demandes pour les foyers équipés de photovoltaïque en 2016, devrait ainsi atteindre 70 à 80 % en 2017.

Des solutions « tout-en-un » pour optimiser l’activité énergétique de chacun

Comme pour la production d’énergie, les solutions de stockage se multiplient et s’adaptent aux différents publics. En novembre 2016, la société française Terreal a obtenu la médaille d’argent des Chantiers de l’innovation 2017 dans la catégorie équipements pour Storelio, sa solution de stockage d’énergie solaire « tout-en-un » pensée pour l’autoconsommation.

Commercialisée depuis peu, sa batterie stocke l’excédent de production solaire produite dans la journée et la conserve pour plus tard. Cette technologie permet de consommer 100 % de l’énergie produite et répond en moyenne à 50 % des besoins en électricité d’un foyer de quatre personnes, selon le fabricant. L’éclairage urbain aussi dispose de services innovants avec Vlad, solution hybride qui fonctionne à partir du photovoltaïque et du secteur. Son objectif : réduire de 80 % la consommation d’électricité via la technologie LED et des batteries qui durent 10 ans.

D’autres start-up se distinguent par leur créativité : Air 4 Power, qui utilise de l’air comprimé pour le transformer en énergie sous forme de chaleur, de froid et d’électricité ; Stock-R, qui valorise l’énergie thermique dégagée par ses panneaux solaires pour réinsuffler de l’air chaud dans le bâtiment ; ou encore PowiDian, fabricant de stations de stockage autonomes, qui conservent toutes sortes d’énergies sous forme d’hydrogène et les transforment en électricité renouvelable à la sortie. Pour gérer au mieux son autoconsommation, la société Eurodécision, spécialiste des algorithmes sur mesure, compte elle proposer d’ici peu un logiciel prédictif pour optimiser la production et la consommation personnelle d’énergie photovoltaïque. L’entreprise planche également sur des solutions pour l’éolien prédictif afin d’ajuster l’activité des hélices aux besoins et de prévoir la quantité produite en surplus.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires