Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Londres : L’art au service de la planète

Royaume-Uni / / Europe

Plusieurs évènements artistiques et culturels ont eu lieu les 28 et 29 janvier à Londres dans le cadre du Space to Breathe, portant sur le thème de la pollution de l’air.


Les 28 et 29 janvier 2017 dernier, à Londres, a eu lieu un week-end où l’art s’est mis au service de notre planète. On a pu retrouver des expositions, des ateliers et des conférences entre la salle de concerts The Rivers room et le café River Terrace. Un mélange d’installations sonores, de vidéos et d’expériences en réalité virtuelle nous ont poussé à nous questionner sur l’air pollué que nous respirons. Un événement totalement gratuit qui a eu lieu dans le cadre du programme Utopia 2016, co-organisé par la Somerset House, l’Institut Courtaud et le King’s College, spécialisés dans l’histoire de l’art. Ce programme s’inspire du livre Utopie de Thomas More, paru en 1516, ouvrage fondateur de la pensée utopique.

L’objectif était de répondre à la crise de la pollution de l’air par un acte créatif. Un point de vue nouveau qui nous offre des perspectives différentes de celles que l’on entend au quotidien.

L’art comme moyen de réflexion

Même si l’art nous transporte et nous fait voyager il est aussi le témoin d’une triste réalité. Comme explique Space to Breath, nos poumons inspirent et expirent 23 000 fois par jour, chaque individu a besoin de huit arbres de la taille d’un platane chaque année pour pouvoir respirer normalement. N’oublions pas que dans le même temps Londres a déjà dépassé son quota de pollution annuel…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires