Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le papillon monarque victime de la politique d’immigration de Donald Trump ?

/ Amérique du sud

La politique anti-immigration de Donald Trump et son intention de construire un mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique pourrait faire des victimes collatérales inattendues : les papillons monarques qui viennent hiberner au Mexique.
130717_d815m_monarques-papillons_sn635
Après un trajet éreintant de plus de 4 000 kilomètres depuis le Canada, passant par les Etats-Unis, ces papillons oranges et noirs viennent se poser en groupes sur les troncs d’arbres d’une grande zone montagneuse qui se trouve entre les Etats de Mexico et du Michoacan, dans l’ouest du pays, où leur population est observée et quantifiée. Ils sont menacés de disparaitre à cause de la déforestation sauvage ainsi que de l’usage d’herbicides qui détruisent l’asclépias, la seule plante dans laquelle les papillons pondent leurs oeufs et dont leurs larves se nourrissent. De plus afin de lutter contre la déforestation qui les menace, le gouvernement mexicain a mis en place une unité spéciale de police engagée pour repérer les scieries clandestines se trouvant dans la montagne.

Une population en baisse

La population de cette espèce est en baisse. Ils ont occupé cette saison moins de trois hectares de forêts de pins contre 4 hectares l’an dernier, soit une baisse de 27,4%. Alejandro Del Mazo, commissaire auprès du gouvernement du Mexique en charge des zones naturelles protégées, souligne que les raisons de cette chute sont liées à des événements climatiques extrêmes. L’année dernière, une vague de froid et des chutes de neige avaient concerné le secteur. En mars dernier, moment où les monarques repartent en direction des Etats-Unis, environ 7% des monarques ont disparu à cause d’une tempête.

Un mur les menace
Selon Alejandro Del Mazo, le fait que Donald Trump souhaite construire un mur le long de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique accroîtrait le risque de disparition qui plane sur le papillon monarque. À travers son voyage migratoire, cet insecte a en effet besoin d’identifier des refuges et points d’eau qui, s’ils sont altérés ou ont disparu, peuvent avoir un impact. Ainsi la construction d’un tel mur pourrait modifier les marqueurs naturels de ces papillons et former une menace pour leur survie.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires