Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Faire le tour de l’Europe à vélo sera bientôt possible grâce à un trajet 100% cyclable

/ Europe

Pour tous les amoureux du voyage en vélo, ou pour ceux qui voudraient tenter l’aventure, Euro vélo élabore un itinéraire 100% cyclable à travers toute l’Europe. Il devrait voir le jour en 2020.

Euro vélo est un projet de réseau européen de véloroutes lancé par la Fédération européenne des cyclistes (EFC). Le trajet cyclable comptera 15 itinéraires longue distance qui passeront à terme à travers 43 pays sur 75 000 kilomètres, dont 45 000 sont déjà en place. On trouve huit tracés à travers la France, la véloroute de l’Atlantique (EuroVélo 1), la véloroute des pèlerins (EuroVélo 3), la véloroute de l’Europe centrale (Eurovélo 4), la via Roméa Francigena (Euro vélo 5), l’Atlantique-mer Noire (EuroVélo 6), la véloroute de la Méditerranée (EuroVelo 8), les véloroutes du Rhin et du Rhône (EuroVelo 15 et 17). La véloroute des pèlerins qui va du Nord au Sud pour rallier l’Espagne à la Norvège est quasiment terminée et devrait être praticable à l’été 2017 d’après le site Norvège.fr.

À vos vélos !

Au milieu de ces 15 itinéraires pour découvrir l’Europe uniquement à vélo, se trouve la route scandibérique (EuroVélo 3). Elle ira de Trondheim en Norvège à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne, en traversant la France. Un itinéraire festif et culturel reprenant le célèbre chemin de Compostelle, tout en faisant halte dans des grandes villes comme Oslo, Hambourg, Cologne, Paris et Bordeaux. Elle passera à travers 7 pays qui sont la France, la Norvège, la Suède, le Danemark, l’Allemagne, la Belgique, la France et l’Espagne pour découvrir l’Europe de l’Ouest sur 5 000 kilomètres.

La piste cyclable avance différemment selon les pays. Elle est terminée au Danemark ainsi qu’en Belgique et quasi terminée en Allemagne, alors que les 950 kilomètres de piste peinent à se terminer en France, en Suède et en Norvège. Malgré tout, le projet avance assez vite puisque la Fédération européenne des cyclistes imagine la fin de la construction dans sa quasi totalité à partir de 2020.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires