Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des chercheurs ont trouvé comment transformer l’herbe en carburant

Belgique / / Europe

Si l’on injecte des bactéries dans l’herbe, cela accélère le processus pour sa transformation en un biocarburant que l’on peut utiliser dans l’aviation. C’est la découverte faite par une équipe de chercheurs belges.

Dans un futur que l’on souhaite proche, la révolution énergétique se fera peut-être par l’utilisation d’un biocarburant élaboré grâce à la transformation de l’herbe : l’herburant. Même si le processus est totalement naturel et loin d’être nouveau pour les chercheurs, son défaut est de prendre un temps considérable, un temps que l’Homme n’a pas pour éviter la catastrophe climatique qu’il est en train de provoquer. C’était sans compter sur les travaux de chercheurs belges de l’université de Gand, qui viennent de trouver une méthode fonctionnelle et surtout rapide de production de biocarburant à partir d’une belle herbe fraiche.

Selon le site d’info scientifique Phys.org, les chercheurs ont commencé par traiter l’herbe afin qu’elle soit plus facilement dégradable avant d’introduire une bactérie, le Clostridium pour convertir les sucres présents dans l’herbe en acide lactique. Cet acide sera lui converti en décane, notamment utilisé comme carburant dans l’aviation. Malgré tout, le décane reste un carburant polluant, il servira encore à faire voler les avions pendant plusieurs dizaines d’années avant qu’une alternative entièrement naturelle soit trouvée, mais trouver une façon naturelle de le fabriquer est déjà une grande avancée.

D’après les chercheurs, si la technique n’a aujourd’hui permis que de produire quelques gouttes de biocarburant, le processus serait déjà prêt à être reproduit à échelle industrielle. Et cette fois, a contrario d’autres tentatives de biocarburants, l’herbe est présente partout pour nous chatouiller les orteils… et pourquoi pas, donc, faire voler nos avions.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires