Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un nageur écolo a décidé de ramasser les déchets marins entre Marseille et Toulon

France / / Europe

Pour sensibiliser à la pollution qui ne cesse de toucher la Méditerranée, Emmanuel Laurin s’est lancé un défi sportif et écologique : parcourir 120 kilomètres à la nage entre Marseille et Toulon et ramasser tous les déchets se trouvant sur son passage.


Manu est un nageur en piscine depuis qu’il s’est tordu une cheville, et il s’est mis à la nage en mer en découvrant la région. C’est donc en nageant 8 km par jour qu’il a choisi de partager son expérience. Emmanuel Laurin en a marre de se prendre les pieds dans des déchets plastique même dans le parc national des Calanques.

Il est Dijonnais, il a 32 ans et il a décidé de mettre en place le projet « Le grand saphir ». Il explique que l’on estime souvent que la Méditerranée c’est l’eau claire et le sable fin, mais des déchets on en totalise plus de 300 millions en Méditerranée. Ce projet a donc démarré le jeudi 25 mai, il s’est lancé pour une nage de 120 kilomètres entre Marseille et Toulon afin d’y retirer tous les déchets se trouvant sur son passage. Un acte noble sur une durée de 15 jours avec 14 étapes. Il est suivi par un voilier et son équipage, qui l’accueilleront pour dormir. Il est également accompagné de kayakistes qui l’épauleront dans sa mission de nettoyage des fonds marins. Enfin, un photographe est également de la partie.

Ecolo et engagé

L’objectif du projet est de nettoyer la mer, même si, on s’en doute, il s’agit surtout de sensibiliser le grand public et de répertorier les différents types et formes de pollution. Emmanuel a souligné pour 20 Minutes, qu’il fallait arrêter de considérer les touristes et les pêcheurs comme responsables de la pollution. Quand quelqu’un jette son paquet de cigarettes dans la rue à Dijon, il y a de fortes chances de le retrouver dans la mer via les rivières. Il rappelle que 80% de la pollution des mers et océans est d’origine terrestre.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires