Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La végétation se développe en Antarctique, conséquence directe du réchauffement climatique


À la suite du réchauffement climatique, l’Antarctique se couvre d’un manteau qui n’est pas blanc mais vert. Et si les paysages de glace devenaient des paysages de forêts ?

Des chercheurs ont trouvé des pans de mousse poussant au nord de l’Antarctique, lieu qui est plutôt censé être couvert de glace. Encore une nouvelle preuve du réchauffement climatique, qui touche les espaces les plus reculés et froids du globe. Les chercheurs ont ainsi reconnu deux espèces de mousses différentes qui croissent de trois millimètres par an en moyenne sous la glace en hiver, et voient le jour en été lorsque celle-ci fond.

Ces propos ont été confirmés par Matthew Amesbury, chercheur à l’université d’Exeter (Royaume-Uni) et auteur principal de l’étude, au Washington Post. Selon lui cela ne va pas aller en s’arrangeant, une fois de plus des espaces reculés que l’on pensait protégés ne sont pas moins épargnés.

Un paysage en mutation

Cela fait quelques années que les températures ne cessent de grimper dans les pôles, ce qui cause la fonte des glaces et l’élévation du niveau de la mer. Les chercheurs pensent que la quantité de végétation qui s’y développe est quatre à cinq fois plus importante que ce qui est censé être, ce qui entraîne une modification historique du paysage.

Selon, Rob DeConto, un glaciologue de l’université du Massachusetts, si les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas maîtrisées, l’Antarctique pourrait reculer encore plus sur le plan géologique, il serait même possible que la péninsule soit boisée, comme cela l’était lors des climats du Crétacé et de l’Éocène, quand le continent ne contenait pas encore de glace, a -t-il expliqué au Washington Post.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires