Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Paris possède enfin son premier frigidaire solidaire et lutte ainsi contre le gaspillage alimentaire

France / / Europe

Afin de lutter contre le gaspillage alimentaire et développer la solidarité locale, un premier frigo solidaire a été ouvert à Paris. Qui veut peut y déposer ou prendre de la nourriture, à sa guise.

Cela fait déjà trois semaines que Paris possède son premier frigidaire solidaire. Mis à disposition dans des lieux publics, ces réfrigérateurs accessibles à qui veut, donnent aux habitants et commerçants d’un quartier la possibilité de déposer leurs surplus alimentaires et, à ceux qui sont dans le besoin, de venir prendre ce qu’ils souhaitent et ce gratuitement.

Le restaurant La Cantine du 18, situé dans le 18e arrondissement de Paris, et deux associations de l’économie sociale et solidaire : Cap ou pas Cap ? et Le Carillon sont à l’origine de cette action.

Dounia Mebtoul, propriétaire de la Cantine du 18 avec sa mère, s’est inspirée d’un article sur le Brixton Fridge, à Londres, l’un de ces frigos ouverts à tous.

Elle s’est rendu compte après avoir étudié la question que de plusieurs villes comme Berlin, Bruxelles ou encore Bilbao, avaient déjà mis en place ces frigos solidaires dans leurs rues. En France, les villes de Marseille, Nantes et Metz en dispose déjà d’un. Alors pourquoi Paris n’a-t-il pas déjà le sien?

Elle profite alors du fait que Le Carillon démarre une campagne auprès des commerçants du 18ème arrondissement de Paris, pour discuter de ce projet.  l

L’association prend par au projet et fait  appel à Cap ou pas Cap ?, qui fin décembre 2016 a déjà mis en place un garde-manger communautaire dans le 12e arrondissement. Ces trois associations inaugure le premier réfrigérateur le 8 juin à La Cantine du 18.

Un projet qui fonctionne

Le frigo se trouve à l’extérieur du restaurante et est alimenté et nettoyé par les employés et bénévoles. Le Carillon, lui,  organise des collectes auprès des commerçants pour récupérer leurs invendus et enrichir le contenu du frigo.

Pour les passants et habitants qui souhaitent ajouter quelques denrées, certaines règles doivent être appliquées. On ne peut pas y déposer de plats cuisinés ou entamés, ni de viande, de poisson ou d’alcool. Les produits doivent être emballés et ne doivent pas avoir atteint leur date de péremption.

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires