Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Gulli stoppe la diffusion de spectacle avec des animaux sauvages

France / / Europe

Afin de combattre la souffrance animale, Gulli, la chaîne aux programmes pour enfants a annoncé qu’elle ne diffuserait plus de spectacles vivants mettant en scène des animaux sauvages. Une décision applaudie et soutenue par les associations de protection animale.

Pour faire comprendre aux plus jeunes le respect des animaux et surtout de mettre un terme à un système qui normalise la captivité des bêtes sauvages afin de divertir le public, la chaîne de télévision Gulli stoppe la diffusion de spectacles vivants, en particulier de cirque, qui mettent en scène des animaux sauvages.

L’annonce est parue le mardi 10 octobre, l’ensemble des associations de défense animale, encouragent et félicitent une décision ambitieuse et courageuse.
Caroline Cochaux, directrice déléguée du pôle TV de Lagardère Active. a expliqué à l’AFP que la chaîne veut montrer aux enfants que les animaux sont plus à leur place dans leur milieu naturel. Selon elle l’absence d’animaux dans les spectacles de cirque ne les empêche d’être incroyables et impressionnants, de plus le plaisir des enfants comme celui des adultes ne doit pas passer par la souffrance des animaux.

Un regard neuf sur les animaux

Gulli comprend toujours des programmes avec des animaux sauvages. Cependant ils y sont traités avec décence. L’émission Safari Go par exemple est un programme où les bêtes sont filmées en liberté au sein de réserves.

Cette décision n’est pas propre à Gulli, d’autres chaînes du groupe Lagardère en France telle que Tiji, Canal J et La chaîne du Père Noël ainsi qu’à l’international avec Gulli Girl en Russie, Gulli Africa, Gulli Bil Arabi, ont également pris la même décision. Les associations de protection animale estiment que toutes les chaînes de télévision devraient faire de même afin de ne pas soutenir la maltraitance et l’exploitation des animaux.

L’association Peta souligne que les animaux sont des êtres vivants intelligents et sensibles et que l’homme ne doit pas en faire sa possession. Pour eux, il est indispensable que les enfants comprennent cela le plus tôt possible afin qu’ils deviennent des adultes responsables et bienveillants vis avis de la faune et la flore.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires