Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les empreintes d’un nouveau dinosaure géant proche du T. rex viennent d’être découvertes en Afrique

/ Afrique

Des paléontologues ont découvert au Lesotho des empreintes fossilisées d’un dinosaure d’une espèce inconnue datant de 200 millions d’années. Ce serait une espèce proche du célèbre T. rex.

Kayentapus ambrokholohali, ce nom aux allures de bactérie ou de plante ne représente rien d’autre qu’un nouveau dinosaure géant découvert par une équipe de paléontologues internationale au Lesotho, en Afrique australe.

Les empreintes fossilisées de l’animal date de 200 millions d’années, elles laissent apparaitre des pattes à trois orteils. Ces traces sont les plus grandes traces de pattes de théropodes, jamais trouvées sur ce continent, ces pattes sont celles des théropodes, famille de dinosaures bipèdes carnassiers,

Les scientifiques ont fait paraître leur découverte le 25 octobre au sein de la revue américaine Plos One. Ils pensent que ces empreintes de 57 centimètres de longueur sur 50 centimètres de largeur seraient celles d’un dinosaure long de neuf mètres et haut de trois mètres. Il s’agirait d’un «mega-théropode », un dinosaure se tenait sur ses deux pattes, avec des dents acérées, une espèce d’ancêtre cousin du T. Rex qui est apparu 50 millions d’années plus tard, soit il y a 150 millions d’années et qui mesurait douze mètres de long.

Une découverte rarissime

Pour les paléontologues, c’est une découverte majeure car selon les informations de Newsweek, jusqu’à maintenant on pensait que les dinosaures de cette période étaient beaucoup moins grands, une taille allant de trois à cinq mètres de long.

Cette découverte est donc une preuve que les théropodes de très grande taille existaient déjà au début du Jurassique même si cette période a été dominée par les espèces herbivores, omnivores et carnivores de moindre taille. Un bond dans l’évolution puisque cela avance l’existence des méga-théropodes d’environ 50 millions d’années par rapport à ce qu’on avait estimé jusqu’alors.

Le quotidien 20 minutes rajoute que les seules traces identiques au monde à avoir été découverte se trouvent en Pologne.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires