Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Économies d’énergie : un potentiel important existe dans les bâtiments

Le secteur du bâtiment consomme 44 % de l’énergie produite en France, ce qui en fait un domaine clé dans la transition énergétique. Pour les entreprises et les collectivités, c’est une source d’économies potentielle, à condition d’optimiser leur gestion énergétique.

La consommation énergétique des bâtiments devra baisser de 60 % entre 2020 et 2050

Selon le dernier Tableau de bord publié par le Plan Bâtiment Durable, l’ensemble des bâtiments français consomment environ 68 millions de tonnes d’équivalent pétrole par an, avec des bouquets énergétiques assez différents pour le résidentiel et tertiaire : la part de l’électricité est beaucoup plus importante dans le tertiaire (55 %, contre 28 % dans le résidentiel), en raison notamment de l’usage de la climatisation et de la bureautique. Pour les entreprises et les collectivités, le potentiel d’économies à exploiter est important. Car l’économie d’énergie est non seulement un acte écoresponsable et un atout RSE, mais c’est aussi un levier de réduction des coûts.

La loi de transition énergétique fixe pour le secteur tertiaire l’objectif de réduire les consommations d’énergie de 60 % entre 2020 et 2050. Fort heureusement, réaliser des économies d’énergie est possible, surtout quand on sait que 80 % de l’énergie du bâtiment est utilisée pour le chauffage, la ventilation et la climatisation.

Pour optimiser la gestion des énergies, Dalkia a une solution

Pour aider les promoteurs, propriétaires ou occupants d’un bâtiment à réaliser des économies d’énergie, la société Dalkia propose par exemple un accompagnement destiné à optimiser les usages, limiter les consommations et éviter les gaspillages. Le suivi des bâtiments par un centre de pilotage à distance, le Desc (Dalkia Energy Savings Center), permet de contrôler en temps réel la consommation d’énergie des installations. Couplé à une valorisation des énergies inexploitées et à la récupération des énergies perdues, cette démarche peut générer des économies de l’ordre de 40 % dans certains cas, voire davantage lorsque des travaux sont engagés. En s’efforçant d’utiliser en priorité les énergies locales, renouvelables et de récupération, les entreprises peuvent également réduire leur facture de façon considérable.

Par ailleurs, Dalkia conseille ses clients sur la réglementation thermique, les labels et la certification environnementale. Son expertise peut être sollicitée lors de simulations pour rénovation et, le cas échéant, pendant toute la durée des travaux. Les conseillers sont formés pour accompagner les entreprises et les collectivités dans une démarche de certification environnementale et énergétique ISO.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires