Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des ingénieurs brillants du MIT rendent les plantes lumineuses

USA / / Amérique du nord

Des scientifiques de l’université américaine du MIT ont réussi à transformer des végétaux de façon à ce que leurs feuilles brillent la nuit. Les plantes pourraient elle devenir la lumière que l’on suit dans la nuit.

Des chercheurs de la fameuse université du MIT (Massachusetts Institut of Technologie) travaillent avec l’idée de réussir à transformer les plantes en sources lumineuses capables de nous éclairer. Le site Sciences et Avenir explique que l’équipe de scientifiques a réellement réussi à transformer des plantes afin que leurs feuilles brillent dans la nuit. Selon une étude publiée sur le site du MIT, ils essayent de créer une plante qui fonctionne comme une lampe de bureau, une lampe qu’il ne faudra plus brancher à une prise.La lumière représente environ 20 % de la consommation de l’énergie mondiale. Elle apparaît ainsi comme un sujet de recherche cohérent dans le cadre du développement durable. Michael Strano, l’auteur principal de l’étude souligne que les plantes sont résilientes et possèdent leurs propres énergies tout comme elles sont déjà adaptées à l’environnement extérieur.

Une durée de vie limitée

Afin de concevoir ces plantes lumineuses les chercheurs du MIT ont travaillé à partir des propriétés de la luciférine, une molécule qui fait briller les lucioles. Les plantes ont été imbibées dans une solution comportant cette molécule. Ainsi, un plant de cresson a brillé durant 4 heures.

Une expérience également couronnée de succès avec de la roquette, du chou kale et des feuilles d’épinards, mais pour l’instant la plante brille trop peu pour réussir à éclairer correctement un périmètre qui permettrait par exemple de lire un livre. Les scientifiques sont optimistes et s’estiment capable de pouvoir augmenter à la fois l’intensité ainsi que la durée. Ils affirment réussir à faire briller une plante pendant toute sa vie.

Une technologie qui apporterait le moyen de produire de la lumière intérieure de basse intensité ou de transformer des arbres en lampadaire.
Encore une idée lumineuse qui nous amène un peu plus loin vers le développement durable.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires