Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La peur des hommes de paraître moins viril est dangereuse pour l’environnement

USA / / Amérique du nord

Les stéréotypes en lien avec le genre seraient dangereux pour notre planète, une bonne raison d’y mettre fin.

Les études du concept de masculinité toxique pratiquées ces dernières années ont prouvé les ravages de l’injonction à la virilité que les hommes portent sur leurs épaules.
Cependant l’impact de ce concept sur la protection de l’environnement était encore méconnu. Une étude récente publiée par le magazine Scientific American, prouve que quelques hommes restent peu actif à l’effort écologique en raison de la peur de sembler peu viril voire même efféminé.

C’est à l’issue de sept sessions de sondage, mené par des chercheurs sur quelque 2 000 participants américains et chinois qu’ils sont arrivés à cette conclusion. Ils soulignent que beaucoup d’hommes et de femmes pensent que l’écologie c’est plus « un truc de femmes », ainsi que les achats et les comportements écolos qui sont perçus comme plus féminins.

Ce qui fait plaisir dans cette étude c’est que les statistiques témoignent que les hommes ne sont pas forcément désintéressés par l’environnement mais seraient cependant plus inquiétés par leur virilité. L’étude révèle notamment que les individus quels que soit leur sexe qui utilise des sacs réutilisables quand ils font leurs achats sont vus comme plus féminins que ceux qui achètent des sacs en plastique.

Changer le regard du rôle de l’homme dans l’écologie

Une seconde partie de l’étude dévoile également que lorsque les hommes reçoivent une carte cadeau décorée de fleurs et de couleurs vives, ils l’utilisent plutôt pour acheter des objets moins durables que ceux à qui l’on offre une carte cadeau neutre. Une réaction de l’inconscient sûrement pour contrecarrer l’aspect féminin de la carte en question.

Celaprouve ainsi que les hommes agissent pour conserver leur virilité en défaveur de notre planète.
Selon les auteurs de l’étude, le marketing a le pouvoir d’agir contre cette expression de la masculinité toxique, en changeant les stratégies de vente des produits durables.

Cela pourrait convaincre les hommes les plus obtus qu’acheter des produits bénéfiques pour notre planète bleue n’est pas féminin, c’est juste nécessaire et plus intelligent.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires