Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Mobilité : le vélo, un atout pour les entreprises

France / / Europe

Valorisation de l’image de l’entreprise, facilitation des déplacements des salariés, exercice physique pour un maintien en bonne santé… : les atouts d’un plan vélo sont nombreux, et le mettre en place est moins difficile que cela ne peut paraître.

Vélos à assistance électrique : un dispositif tout-en-un pour tout type d’entreprise

Le remboursement par les entreprises de la moitié de l’abonnement transports à leurs salariés est devenu la norme, mais combien vont encore plus loin en proposant un plan vélo ? Et pourtant, cette forme de mobilité douce, lorsqu’elle est proposée par la société à ses salariés, devient un vrai outil RH. La mise à disposition à titre gracieux d’un parc de vélos interne à l’entreprise fidélise les salariés d’une part et contribue à véhiculer une image positive auprès des candidats à l’embauche d’autre part.

Pour mettre en place un tel dispositif, le mieux est de faire appel à une société spécialisée. Green-On, par exemple, propose des plans velo électrique en libre service aux entreprises de toutes tailles. Il s’agit d’une offre tout-compris : conception – sourcing – installation – mise en service – exploitation. Les vélos peuvent être décorés aux couleurs de l’entreprise. Selon le nombre de vélos commandés, Green-On peut même faire fabriquer un vélo sur mesure.

Un dispositif de mobilité entièrement sous-traité, en toute tranquillité

À l’heure actuelle, Green-On exploite une flotte de 4 500 vélos à travers 40 dispositifs de vélopartage différents dans les collectivités et les entreprises, couvrant 15 000 usagers. Green-On prend en charge la gestion des contrats des usagers (pouvant se faire via un espace numérique). C’est également via cet espace que se passe l’interaction avec l’équipe (demandes de réparation par exemple). Par ailleurs, les pièces détachées et accessoires sont fournis.

Rappelons que la loi permet d’ores et déjà aux entreprises de mettre en place une « indemnité kilométrique vélo », un dispositif d’incitation financière à l’usage du vélo, qui implique une indemnité à destination des salariés qui choisissent le vélo pour leurs trajets domicile-travail. Le montant de l’indemnité est fixé à 0,25 euro le kilomètre, cette dernière pouvant se cumuler avec tout autre dispositif d’aide à la mobilité.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires