Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des vagues de l’océan Atlantique figées par les températures aux États-Unis

USA / / Amérique du nord

Aux États-Unis, il a fait si froid que les vagues de l’océan Atlantique se sont littéralement figées.

Les deux semaines passées, le Canada et les États-Unis ont été touchés par une vague de froid des plus impressionnantes. La neige est tombée en quantités importantes et un froid glacial paralyse le pays, et tout particulièrement sa partie est.

Il s’agit de certaines régions, notamment le Massachusetts et ses alentours dont le thermomètre affiche les -10 degrés Celsius, et la température ressentie avoisine les -23 degrés.
De nombreuses vidéos vues dans le monde entier ont fait le buzz sur le Web et sont les preuves d’un froid pétrifiant.

Toutefois, ce qui reste le plus improbable et le plus impressionnant c’est ce grand froid venu du Canada qui a été, tel un super héros, capable de figer les vagues de l’océan Atlantique, sur les plages de Nantucket. Il s’agit d’une petite Île du Massachusetts.

Jonathan Nimerfroh surfeur et photographe, a détaillé au Huffington post qu’il est toujours possible de surfer ces vagues, malgré l’eau à -11 degrés. Selon lui, vous pouvez surfer sur cette neige fondue, car les vagues sont bel et bien en mouvement.
Repéré par l’Huffington Post, il a pris plusieurs photographies de vagues pétrifiées par le froid et les a publié sur Instagram.

Ce phénomène météorologique n’a eu lieu que pendant un laps de temps très restreint, puisque le photographe explique que ces vagues glacées n’étaient déjà plus là trois heures après son arrivée sur la plage.

Si le phénomène reste rare et peu observé, il a déjà eu lieu à Nantucket en février 2015. À l’époque le magazine Smithsonian décrivait en effet une description quasi similaire, loin de la côte, le bleu de la mère était selon eux visible, mais de plus près on observait des vagues blanches de bouillie gelée qui se brisaient, déposant de la glace sur le rivage.

Un phénomène rare pouvant peut-être donner l’idée aux amoureux des sports aquatiques d’une nouvelle discipline.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires