Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Une île du Vanuatu va de nouveau être évacuée en raison d’une éruption volcanique

Vanuatu / / Océanie

Le volcan Manaro Voui s’apprête à gronder sur l’île d’Ambae au coeur de l’archipel du Vanuatu dans le Sud du Pacifique. Il met ainsi les 11.000 habitants sous la menace d’une évacuation quelques mois après celle de septembre.

Vendredi, sur l’île d’Ambae, les autorités de l’archipel ont annoncé l’état d’urgence, dans le nord, dont 11.000 habitants avaient déjà été évacués en septembre, menacés par le même volcan.

L’Observatoire de prévention des risques géologiques du Vanuatu a indiqué que le Manaro Voui connaissait actuellement une éruption de niveau trois, sur une échelle qui en compte cinq. Ce qui obligent, malheureusement ceux qui venaient à peine de rentrer, se retrouvent dans l’obligation de repartir.

Jesse Benjamin, le directeur général du ministère chargé de la prévention des Catastrophes nationales, a souligné que la nouvelle évacuation serait plus organisée qu’en septembre. En effet, dans la précipitation la plus totale, de toutes petites embarcations avaient été mobilisées pour aller chercher les habitants d’Ambae.

270 000 habitants au coeur de l’archipel

Je ses Benjamin, justifie auprès du Daily Post, l’évacuation de l’année dernière, menée dans la hâte, par la crainte d’une éruption de grande ampleur. Il explique que face au mécontentement des erreurs passées, cette fois-ci il est nécessaire d’évacuer tout d’abord les populations les plus affectées.
Cet archipel de 80 îles qui regroupent 270 000 habitants avait été dévasté par un puissant cyclone, en 2015, 11 personnes y avaient trouvé la mort.

Ancien condominium franco-britannique jusqu’en 1980 où le Vanuatu a obtenu l’indépendance. Il s’agit aujourd’hui de l’un des pays les plus pauvres du monde. Et pour cause, il se trouve sur la «ceinture de feu» du Pacifique où des plaques tectoniques rentrent régulièrement en collision ce qui engendre de fréquents tremblements de terre et une forte activité volcanique.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires