Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Travaux du Grand Paris : quid des milliers de tonnes de déblais ?

 

Le Grand Paris Express sera sans doute le plus grand chantier jamais entrepris en France depuis le début du XXIe siècle, de par sa taille, et de par les montants engagés pour le réaliser. Initialement évalué à un peu plus de 25 milliards d’euros, la Cour des Comptes a réévalué le projet global du Grand Paris à 38,5 milliards d’euros.

Le chantier pharaonique consiste à construire plus de 200 kilomètres de lignes de métro automatiques, et 68 gares, sur l’ensemble de l’Ile-de-France.

Dans ce dossier,  hautement politique et stratégique, un sujet qui n’est que très rarement abordé, c’est celui de l’évacuation et de la valorisation des déblais que le forage des tunnels et le terrassement des gares vont générer. Cela représente quelques milliers de bennes de chantier !

 

Le projet du Grand Paris Express, investi dans une démarche responsable et de développement durable, est de parvenir à revaloriser au moins 70 % de ces déblais. Un appel à projets a même été lancé pour que des idées de valorisation originales de ces déblais soient proposées. Dans le passé, des déblais de grands chantiers ont par exemple été utilisés pour ériger des collines artificielles, transformées ensuite en parc public.

Des déblais qu’il faudra aussi d’ailleurs évacuer des sites d’excavation, et transporter au loin, aussi bien par la route que par voie fluviale ,ou encore par voie ferroviaire. 200 sites ont été sélectionnés pour accueillir les déblais, dont certains à plusieurs centaines de kilomètres de la capitale.

Car bien évidemment, pas question ce ces déblais finissent dans la nature sans contrôle. Les entreprises sélectionnées pour travailler sur les chantiers devront d’ailleurs signer une charte de bonne conduite, par laquelle elle s’engage à respecter les règles fixées pour la valorisation ou encore l’enfouissement des déchets.

Une chose est certaine, ce chantier pharaonique va changer considérablement la vie de millions de franciliens. les habitants de la banlieue ouest pourront ainsi par exemple rejoindre les deux aéroports, Roissy-Charles-de-Gaulle ou Orly sans avoir besoin de repasser par le centre de la capitale ! Même chose pour les déplacements domicile-travail. Le marché immobilier de la région capitale va également être impacté par le Grand Paris Express, permettant une mobilité professionnelle inédite dans la région.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires