Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Volcans d’Auvergne : la chaîne des Puys rentre au patrimoine de l’UNESCO

France / / Europe

Après se l’être vu refuser à deux reprise en cinq ans, l’ensemble de 80 sommets d’Auvergne, rentre au patrimoine mondial de l’UNESCO. La décision prise à Manama au Bahreïn, où le comité mondial de l’Unesco s’est réuni pour sa 42e session a été annoncée le 1er juillet.

L’ensemble des volcans endormis d’Auvergne a été classé lundi par l’Unesco.
En plus de ses 80 volcans âgés de 8 400 à 95 000 ans au multiples formes (cône, dôme ou cratère), le classement inclus la faille de Limagne. Vieille de 35 millions d’années, elle descend jusqu’à 3000 mètres au cœur de la Terre.

Deux candidatures préalables avaient été déposées en 2014 et 2016 par le site auvergnat, mais avaient obtenu un avis défavorable de l’UICN.
Pour cette dernière, le critère de la beauté naturelle n’était « clairement pas rempli », les caractéristiques de la Chaîne de volcans n’étaient « pas uniques » et semblaient « égalées », voire « mieux représentées, dans d’autres sites du monde ».
Par ailleurs, les marques de présence humaine sur le site, remontant à l’antiquité avec notamment un temple gallo-romain, jusqu’à nos jours avec une antenne de télécommunication au sommet du Puy de Dôme ne permettaient pas de répondre aux critères de l’ONG.

« On a démontré que sans cette présence humaine qui a entretenu le site, notamment par le pastoralisme, ces formes volcaniques uniques ne seraient plus visibles aujourd’hui », explique à l’AFP le président du conseil départemental du Puy-de-Dôme, Jean-Yves Gouttebel, à l’origine de la candidature, lancée il y a 11 ans.

Enfin, disposant d’une superficie d’environ 24 000 hectares et une bande de 30 kilomètres de long, les porteurs de la candidature sont parvenus à convaincre que la Chaîne des Puys et faille de Limagne constituent un « théâtre géologique unique où sont rassemblés tous les phénomènes à l’œuvre lorsqu’un continent se sépare et qu’un rift se forme ».

La Chaîne des Puys représente le premier bien naturel de l’Hexagone inscrit au Patrimoine mondial, puisque les autres sites naturels classés sont répertoriés en Corse et Outremer (Réunion, Nouvelle-Calédonie).

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires