Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

De la viande de zèbre, d’autruche et de kangourou dans les rayons des supermarchés pour les fêtes

France / / Europe

Beaucoup d’internautes parmi lesquels l’humoriste Rémi Gaillard ou encore l’association 30 Millions d’amis ont exprimé leur avis sur cette pratique.

Des viandes venues d’ailleurs pour le réveillon. Dans une enquête publiée le 27 décembre par la Fondation 30 Millions d’amis, différentes marques sont interpellées pour avoir vendu de la viande de zèbre, de kangourou, de crocodile ou encore d’autruche.

Sur les réseaux sociaux, de multiples consommateurs étaient révoltés de voir de tels produits dans nos supermarchés. Face à la polémique, plusieurs sociétés ont déjà retiré ces produits de leur e-shop et drive.

Des internautes s’indignent sur la toile

Carrefour, Intermarché, Cora, Houra, ou encore Auchan ont commercialisé ces produits proposés sous les marques Damien de Jong, Saveurs forestières, ou encore Maître Jacques. Ce fait a été rapidement repérée et dénoncée sur les réseaux sociaux.

Parmi eux, Rémi Gaillard, fervent défenseur de la cause animale, s’est directement attaqué au groupe Carrefour par le biais de son compte Twitter. Il remercie ironiquement le groupe d’avoir aussi mis du zèbre dans leurs rayons puisqu’on en trouve de moins en moins dans la nature.

Le message envoyé n’est pas très bien perçu

La Fondation 30 Millions d’amis s’est emparée de l’affaire en soulignant la vulnérabilité de certaines de ces espèces. En effet, l’organisation rappelle dans son enquête que parmi les trois espèces de zèbres, deux sont particulièrement en danger.

L’association s’est également mise en lien avec le groupe agroalimentaire français LDC qui possède des marques telles que, Saveurs Forestières, Le Gaulois, ou encore Maître Coq et Marie. L’industriel a affirmé que sa viande de zèbre provenait d’Afrique du Sud, où la population de zèbres est stable et où l’élevage légal.

Malgré tout, l’association estime que la mise en vente de tels produits représente un très mauvais signal envoyé aux consommateurs, faisant croire à tord, que les populations de zèbres se portent bien dans leur milieu naturel.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires