Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Cela fait 150 ans que l’année n’avait pas été aussi chaude

USA / / Amérique du nord

Un groupe de recherche américain Berkeley Earth, indique que la tendance générale reste en adéquation avec un réchauffement mondial de long terme.

Les années 2015 à 2018 inclus, sont les plus chaudes jamais enregistrées depuis l’ère industrielle. Un rapport publié jeudi par le groupe de recherche américain Berkeley Earth indique que 2018 arrivent en quatrième place, .

Les analystes détaillent que la température mondiale de l’année passée en moyenne fut 1,16°C supérieure à la température moyenne depuis le début de l’industrialisation de l’Europe en 1950. Il explique que la température mondiale moyenne en 2018 a été moindre face à 2015, 2016 et 2017, mais plus élevée que chaque année observée avant 2015.

Des chiffres à l’appui

Les scientifiques ajoutent que l’année 2016 reste donc historiquement l’année la plus chaude. Le groupe de recherche indépendant estime que la tendance globale concorde avec un réchauffement mondial de long terme. Berkeley Earth justifie cela avec des données provenant de 20.000 stations météorologiques.

Le gouvernement américain a pour habitude de conclure avec un discours similaire, mais la fermeture partielle des administrations fédérales, depuis décembre, a stoppé ce travail. Un autre groupe de chercheurs, en Europe, le Copernicus Climate Change Service, a fait paraître le 7 janvier une analyse quasi identique, démontrant que les quatre dernières années avaient été les plus chaudes jamais enregistrées.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires