Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Plus de 300 yacks sont morts de faim et de froid en Inde dans l’Himalaya à cause des conditions météo extrêmes

Inde / / Asie

Plusieurs dizaines d’habitants ont demandé de l’aide aux autorités afin de pouvoir alimenter leur troupeau de 1.500 yacks, cela a été rendu impossible à cause des routes rendues impraticables par les conditions météorologiques

Un hiver plus que rude, a causé la mort d’au moins 300 yacks de dans une vallée indienne de Mukuthang, dans l’Himalaya, ils sont morts à cause d’un manque de nourriture. Des responsables du Sikkim, un Etat de l’extrême nord-est de l’Inde situé entre le Népal, la Chine et le Bhoutan, ont indiqué avoir reçu en décembre les premières demandes d’aide d’une cinquantaine d’habitants. De la nourriture leurs était nécessaire, suite à de violentes chutes de neige, afin d’alimenter correctement leur troupeau de 1.500 yacks.

Un responsable local, Raj Kumar Yadav explique qu’ils ont essayé plusieurs fois de les aider mais sans succès car aucune route ou voie aérienne n’était praticable en raison des conditions climatiques. Ils ont enfin réussi à accéder à la vallée et malheureusement confirmé la mort de 300 yacks. Les familles, elles, affirment que 500 animaux seraient morts de faim.

Une catastrophe jamais vue

Les yacks sont l’une des principales ressources financières et matérielles de la région, qui est soumise au bon vouloir du tourisme. Ils permettent la fabrication du lait ainsi que la laine et servent également de moyen de transport. Chaque année, quelques yacks meurent en raison des conditions météorologiques extrêmes, mais le bilan d’aujourd’hui, c’est du jamais vu, expliquent les autorités.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires