Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les autorités indonésiennes renvoient 210 tonnes de déchets non-conformes à l’Australie

Australie / / Océanie

Les pays d’Asie du Sud-Est se révoltent de servir de dépotoir à l’Occident

En Indonésie, les autorités ont dévoilé ce mardi que 210 tonnes de déchets non conformes seront renvoyées à juste titre, à son expéditeur, en Australie. Les pays d’Asie du Sud-Est ne cessent de répéter ce type d’opération pour ne plus être les décharges des pays occidentaux.

Les huit conteneurs censés ne contenir que des papiers recyclables n’ont pas empêché les autorités d’y trouver des bouteilles en plastique, des emballages, des couches usagées, des déchets électroniques et des canettes. Suite à cette inspection, un communiqué du ministère de l’Environnement a exigé que ces déchets soient réexportés.

Le déchet et sa gestion un véritable problème

Le Ministère explique cette décision par la protection de sa population et de l’environnement d’Indonésie, notamment pour la région de Java orientale, contre les déchets toxiques et dangereux. L’expéditeur des déchets selon les autorités est la société australienne Oceanic Multitrading en collaboration avec la société indonésienne MDI qui fabrique du papier et carton recyclés.
Mi-juin, Jakarta avait déjà réexpédié cinq conteneurs de déchets aux Etats-Unis, tout comme plusieurs pays d’Asie du Sud-Est mécontents de servir de décharge à l’Occident. Au total quarante-neuf autres conteneurs sont en attente de renvoi dans l’île indonésienne de Batam, les pays concernés sont l’Australie, la France, l’Allemagne et Hong Kong.

La décision de la Chine de stopper l’importation de déchets plastiques du monde entier, en 2018, a provoqué un véritable chaos sur le marché mondial du recyclage forçant les pays développés à trouver de nouvelles déchargent pour leurs déchets. En conséquence, d’énormes quantités de déchets ont été réacheminées vers l’Asie du Sud-Est où les capacités de recyclage sont limitées.

En mai, la Malaisie voulait renvoyer des centaines de tonnes de déchets plastiques. Quant aux Philippines, ils ont renvoyé fin mai vers le Canada 69 conteneurs de détritus, provoquant des tensions entre les deux pays. Ce sont 300 millions de tonnes de plastique qui sont produites chaque année. Malheureusement selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), la majeure partie finit dans des décharges ou dans les mers.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires