Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Si l’UE décide de continuer la commercialisation du glyphosate l’Allemagne elle, l’interdira complètement dès 2023

Allemagne / / Europe

La ministre de l’environnement allemande a dévoilé l’interdiction progressive du glyphosate commercialisé par l’Allemand Bayer, ex-Monsanto. L’autorisation de l’Union Européenne s’arrête quant à elle, fin 2022.

Svenja Schulze, la ministre allemande de l’environnement a indiqué mercredi 4 septembre, l’interdiction complète du glyphosate au sein du pays dès la fin 2023 et ce même si l’Europe prolonge son autorisation qui prendra fin le 15 décembre 2022. Elle explique qu’il est plus que temps de retrouver les bourdonnements des insectes car ils sont indispensables à la nature comme à l’humain. 

Même si l’interdiction totale de l’utilisation de l’herbicide n’est prévue qu’au 31 décembre 2023, le gouvernement fédéral envisage dès 2020, de premières limitations, avec un bannissement du produit au sein des parcs et jardins particuliers, et une grande première : des restrictions pour les agriculteurs. En effet, la ministre a souligné lors de la présentation de plusieurs mesures visant à renforcer la protection des insectes et autres animaux que ce qui nuit aux insectes, nuit aussi à l’Homme.

Monsanto agacé

Liam Condon qui est membre du conseil d’administration de Bayer et a récemment racheté Monsanto, s’est opposé mercredi à cette décision, qui, selon lui ne tient pas compte du jugement scientifique, datant d’une dizaine d’années, ainsi que des organismes de réglementation indépendants dans le monde entier, selon lequel le glyphosate est totalement inoffensif si les règles d’utilisation sont respectées.

Malgré ses dires cela n’a pas empêché le Centre international de recherche sur le cancer, une branche de l’OMS, de classer le produit comme cancérogène probable. Tout comme ça n’a pas empêché les milliers de procédures aux Etats-Unis à l’encontre du Roundup, l’herbicide qui contient du glyphosate commercialisé par Monsanto.

En Allemagne, des biologistes s’alarment de la baisse considérable des populations d’insectes notamment liés à l’utilisation d’herbicides qui perturbe les écosystèmes et surtout la pollinisation des plantes.

Un combat de longue haleine

Le glyphosate a pris place dans le débat public allemand dès la fin de l’année 2017, lors du débat de l’Union Européenne pour le renouvellement de cinq années du glyphosate. À l’époque, le ministre de l’agriculture chrétien-démocrate avait appuyé le renouvellement contre ses collègues de coalition sociaux-démocrates qui eux, s’y étaient opposés. La ministre de l’environnement actuelle a donc remporté une belle victoire en faveur de l’environnement.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires