Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Une maison avec son nuage sur le toit arrose ses propres plantes comestibles à l’eau de pluie

USA / / Amérique du nord

La maison  se trouve aux États-Unis, son nom est Cloud House. Cette petite cabane de bois aux allures de conte moderne offre aux passants la possibilité de ralentir et de prendre le temps d’observer la nature.

Cloud House est un système unique de collecte d’eau qui utilise avec beaucoup d’imagination la pluie qu’elle recueille pour arroser des plantes comestibles accessibles à la cueillette. L’objectif de cette cabane est de donner aux passants un petit espace de poésie et de sérénité, ils peuvent ainsi avoir un regard neuf sur les végétaux qu’ils consomment, en prenant le temps de les voir pousser.

La maison est située aux Farmers Park de Springfield, dans le Missouri. Cloud House est un petit refuge en bois qui inspire le calme.  Elle fonctionne les jours de pluie, un système de gouttière récupère l’eau et l’envoie du toit de tôle vers un réservoir de stockage situé sous la maison. Quand les promeneurs s’assoient sur les chaises à bascule, leur mouvement de balancier enclenche un système de pompe qui fait remonter l’eau de pluie vers le nuage, permettant d’arroser les plantes placées dans les cadrans des fenêtres.

Une maison qui sensibilise ses visiteurs

Cloud House, a été bâtie avec le bois d’une ferme abandonnée, son constructeur a pour objectif de faire prendre conscience de notre dépendance fragile à l’eau de pluie qui nous offre la possibilité de faire pousser la nourriture que nous mangeons. Malheureusement à certains moments de l’année, quand les pluies se font rares, la réserve d’eau est au plus bas et ne permet donc pas au nuage d’arroser les plantations.

Matthew Mazzotta, qui est à l’origine de ce projet expliqué que pendant de nombreuses années, les supermarchés ont fourni de la nourriture qui repose sur des agros-conglomérats à large échelle avec des pratiques agricoles non durables, auprès de fournisseurs internationaux et d’entreprises chimiques.

Aujourd’hui beaucoup de consommateurs souhaitent avoir une relation à la nourriture bien différente privilégiant la santé de chacun, ainsi que celle de la planète et le soutien aux communautés locales.

Les marchés fermiers, comme le Famers Park, permettent de savoir comment et par qui la nourriture est produite. Mais le changement climatique présente une menace d’instabilité accrue sur les systèmes alimentaires engendrant des conditions météorologiques imprévisibles, des sécheresses dans certains endroits et des inondations ailleurs. Cela rend la culture des différents produits alimentaires de plus en plus difficiles. Il est donc primordial que chacun comprenne à quel point le système alimentaire est en lien avec des systèmes tels que le cycle de l’eau.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires