Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les prix de l’énergie solaire photovoltaïque baissent à des niveaux record

L’énergie solaire n’a jamais été si peu accessible. La bataille entre deux consortiums pour se consacrer à la construction du gigantesque parc solaire de Dubaï a fait baisser les prix à des niveaux jamais atteints.

Un consortium dirigé par ACWA Power, basée en Arabie saoudite, aurait déposé une offre de prix record de 16,953 dollars (15,24 euros) le mégawattheure pour un parc solaire de 900 MW à Dubaï.

Deux concurrents font la guerre aux prix

L’offre – rapportée par le journal de l’infrastructure IJGlobal – est l’une des deux offres les plus basses jamais enregistrées par les deux consortiums toujours en concurrence pour la construction de la cinquième phase du gigantesque parc solaire de 5GW Mohammed Bin Rashid Al-Maktoum à Dubaï.

Selon IJGlobal, l’offre du consortium concurrent comprenant la société Masdar, le géant français de l’énergie EDF et le chinois Jinko Solar, a également battu toutes les offres précédentes avec une offre de 17,25 $ / MWh, soit 15,5 €.

L’appel d’offres lancé par l’autorité de l’électricité et de l’eau de Dubaï (DEWA), avait déjà enregistré des offres record au niveau mondial lors les phases précédentes, notamment un record de 24 $ / MWh (21,57 €) également par ACWA pour la quatrième phase du parc solaire, qui combinera les technologies photovoltaïques et thermiques solaires.

Un prix divisé par trois en quatre ans

Dubaï a souvent atteint des niveaux record pour l’énergie solaire grâce à son faible coût financier, à sa main-d’œuvre peu coûteuse et à ses excellentes ressources solaires. La concurrence acharnée entre ACWA et Masdar, rivaux dans de nombreux appels d’offres à Dubaï, au Moyen-Orient en Afrique du nord a elle aussi bénéficié à la ville.

L’ACWA a remporté le premier appel d’offres pour le parc solaire de Dubaï il y a à peine quatre ans avec un prix qui avait ébranlé le monde de l’énergie solaire à l’époque à 58 $/ MWh (52,13 €). L’offre actuelle représente moins du tiers de ce prix.

Bien que le projet appartienne à 60% à DEWA, le contrat remporté par ACWA est de 25 ans. Lors du lancement de l’appel d’offres en juin, 64 entreprises avaient présenté une offre.

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires