Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La création d’un sanctuaire marin en Antarctique contrecarré par la Chine et la Russie

Un effort international visant à créer d’énormes sanctuaires marins autour de l’Antarctique a échoué pour la huitième année consécutive. Le projet visait à lutter contre le changement climatique et à protéger les écosystèmes fragiles.

La réunion annuelle de la Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR), un groupe composé de 25 pays en plus de l’Union européenne, a eu du mal à obtenir le soutien de la Chine et de la Russie, et les pourparlers sur les sanctuaires marins ont échoué.

Les deux grandes puissances mondiales ont systématiquement bloqué le projet depuis la proposition initiale défendue en 2010 principalement par l’Australie et la France. Les deux pays, soutenus par l’Union Européenne sont repartis des propositions de 2017 pour tenter d’obtenir l’accord de la Chine et de la Russie.

Des nouvelles décourageantes pour la biodiversité

« Avec la perte croissante de biodiversité et les menaces du changement climatique, il est décourageant de constater que la CCAMLR n’a pas réussi à protéger les eaux de l’Antarctique oriental pour la huitième année consécutive », a déclaré Andrea Kavanagh, directrice des travaux pour le Pew Charitable Trusts en Antarctique et pour l’océan Austral.

« Les scientifiques ont clairement indiqué que les zones de protection marines étaient nécessaires pour rendre les océans plus résistant à leur réchauffement et acidification », a-t-elle ajouté.

Les parcs marins auraient couvert environ 3 millions de kilomètres carrés. La région abrite entre autres des manchots, des phoques et des baleines.

Les parcs marins ont « fait l’objet de nombreuses discussions » lors des négociations, mais aucun accord n’a été conclu. Les fonctionnaires ont déclaré qu’ils feraient les propositions à nouveau l’année prochaine.

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires