Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Air New Zealand teste des tasses à café comestibles pour lutter contre le gaspillage

Nouvelle-Zélande / / Océanie

La compagnie aérienne nationale néo-zélandaise indique tester des tasses à café comestibles dans le but de réduire la quantité de déchets à bord de ses avions.

Les tasses, de la société locale Twiice, sont fabriquées à partir de biscuits à la vanille – et sont apparemment « étanches ». Air New Zealand, qui sert plus de huit millions de tasses de café par an, a déclaré vouloir par ce biais réduire la quantité de déchets envoyés dans les décharges.

Cependant, pour certains, un simple changement de tasse ne représente pas un engagement environnemental assez important.

Dans un communiqué, Air New Zealand a déclaré que les tasses à café étaient testées « dans les airs et sur le terrain » dans le cadre de ses efforts pour trouver « des moyens innovants de relever les défis de la durabilité ».

« Les tasses ont été un grand succès auprès des clients qui les ont utilisées, et nous avons également utilisé les tasses pour les desserts », a déclaré Niki Chave d’Air New Zealand.

Jamie Cashmore, le co-fondateur de Twiice, a déclaré que ses tasses « pourraient avoir un impact vraiment positif sur l’environnement ».

Air New Zealand a déclaré que l’essai des gobelets comestibles faisait suite à un récent passage aux gobelets compostables en papier et en maïs, utilisés dans tous ses avions et salons.

« Annulez plutôt un vol par semaine vers Londres ? »

Mais sur les réseaux sociaux plusieurs personnes ont déclaré que la compagnie aérienne devait changer plus que des tasses à café si elle voulait protéger l’environnement.

Les vols produisent des gaz à effet de serre en brûlant du carburant, qui contribuent au réchauffement climatique lorsqu’ils sont libérés dans l’atmosphère.

« C’est si bon de voir une compagnie aérienne minimiser ses impacts environnementaux. Oh, attendez une minute … », a notamment écrit sarcastiquement le journaliste écologiste George Monbiot sur Twitter.

« Que diriez-vous de réduire les émissions », a écrit un autre utilisateur de Twitter. « Peut-être devrizr-vous plutôt annuler un vol par semaine vers Londres », a expliqué un autre.

Air New Zealand a également répondu aux préoccupations des clients sur Twitter concernant les exigences alimentaires. L’entreprise a déclaré à un client végétalien que les tasses contenaient des œufs, tandis que Twiice a déclaré que les tasses contenaient également du gluten et pouvaient contenir des traces de noix et de produits laitiers.

La compagnie aérienne a souligné que ses gobelets à base de plantes continueront d’être disponibles sur tous les vols pendant l’essai.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires