Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Greta Thunberg nommée « personnalité de l’année » par le Time

Greta Thunberg, la jeune militante suédoise qui a appelé à une action immédiate pour faire face à une crise climatique mondiale, a été nommée « personnalité de l’année » par le magazine Time pour 2019.

Greta Thunberg a été saluée par le Time pour avoir lancé une campagne environnementale en août 2018 afin d’exiger des mesures de la part des gouvernements. Elle a lancé le mouvement Friday for Future, suivi par des millions de jeunes à travers le monde.

Plus jeune personnalité jamais choisie par le magazine

Ses actions ont déclenché un mouvement de protestation mondial dirigé par des jeunes contre les dirigeants mondiaux pour leur inaction perçue sur le changement climatique.

L’adolescente devient la plus jeune « personnalité de l’année », et la cinquième femme à qui le magazine a remis cette distinction. Les hommes ont été choisis 66 fois, des groupes de personnes 21 fois et des entités deux fois.

Le Time a déclaré qu’il avait décerné ce titre à la jeune femme pour avoir « sonné l’alarme sur la relation prédatrice de l’humanité avec le seul foyer que nous ayons, d’avoir apporté à un monde fragmenté une voix qui transcende les antécédents et les frontières, de nous avoir montré à quoi cela pourrait ressembler quand une nouvelle génération entre en piste ».

Au cours des 16 mois qui ont suivi sa première grève pour le climat, elle s’est adressée aux chefs d’État à l’ONU, a rencontré le pape, s’est entretenue avec plusieurs présidents et a inspiré 4 millions de personnes à se joindre à la grève mondiale sur le climat le 20 septembre 2019, pour ce qui a été la plus grande manifestation climatique de l’histoire de l’humanité

Greta Thunberg, qui aura 17 ans en janvier, est actuellement à Madrid pour assister au sommet annuel des Nations Unies sur le climat, la COP25. Elle a dit qu’elle était « un peu surprise » de recevoir cette distinction du Time et voulait dédier le prix à tous les jeunes militants.

« Je n’aurais jamais pu imaginer quelque chose comme ça » a-t-elle dit.

« Je suis bien sûr très reconnaissante, très honorée », a déclaré Greta Thunberg, mais a ajouté que « cela devrait être le cas pour tout le monde dans le mouvement « Friday for Future » parce que ce que nous avons fait, nous l’avons fait ensemble ».

Poursuite des efforts impérative de la part des dirigeants

Greta Thunberg espère que le message poussé par elle et les autres militants est enfin passé.

Mais elle a insisté sur le fait que les médias devraient également prêter attention aux autres militants, en particulier aux populations autochtones qui, selon elle, « sont les plus durement touchées par la crise climatique et environnementale », et à la science du réchauffement climatique.

Mercredi, lors d’un discours prononcé lors de la COP25, la jeune femme a déclaré que les chefs d’entreprise et les dirigeants politiques induisaient le public en erreur en organisant des négociations qui ne conduisaient pas à une véritable action contre le réchauffement des températures, qu’elle a qualifiée d’urgence climatique.

« Le vrai danger est lorsque les politiciens et les PDG donnent l’impression que de vraies actions se produisent, alors qu’en fait presque rien n’est fait, à part une comptabilité intelligente et des relations publiques créatives », a-t-elle déclaré.

« Trouver des solutions holistiques est ce que devrait être la COP, mais au lieu de cela, il semble être devenu une sorte d’opportunité pour les pays de négocier des échappatoires et d’éviter d’élever leur ambition. »

La militante, dont le discours a suscité de nombreux applaudissements, a cité des rapports scientifiques qui ont établi qu’un réchauffement incontrôlé au-dessus de 1,5 degrés serait catastrophique pour la planète.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires