Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’aéroport du futur sera alimenté à l’énergie solaire

USA / / Amérique du nord

Un aéroport du Tennessee produit désormais suffisamment d’énergie renouvelable pour répondre à tous ses besoins énergétiques, un modèle qui pourrait être reproduit par d’autres aéroports.

L’aéroport métropolitain de Chattanooga est devenu le premier aéroport du pays à générer toute l’énergie dont il a besoin grâce à une ferme solaire qui a été achevée en juin dernier. Il s’agit d’une tendance que nous pourrions observer de plus en plus dans les aéroports du monde entier.

L’installation solaire de près de 5 hectares, fournissant 2,64 mégawatts à l’aéroport et composée de 10 000 panneaux, a été rendue possible grâce à des subventions de l’Administration Fédérale de l’Aviation des États-Unis. Cette dernière aide les aéroports à améliorer la qualité de leur air et à réduire leurs émissions. La ferme solaire est située à la périphérie de l’aéroport.

Bien que l’aéroport métropolitain de Chattanooga soit le premier aux États-Unis à atteindre cet objectif, ce n’est pas le premier au monde. Ce titre revient à l’aéroport international de Cochin, en Inde, dans le sud du Kerala. L’aéroport de Cochin est devenu le premier aéroport au monde à être entièrement alimenté par l’énergie solaire cet automne grâce à sa centrale solaire de 12 mégawatts, qui compte plus de 46 000 panneaux solaires, ont rapporté les médias.

A Dubaï, un système d’énergie solaire composé de 15 000 panneaux solaires a récemment été installé au terminal 2 de l’aéroport international.

Plus tôt cette année, le Département des transports d’Hawaï a achevé l’installation de 2 980 panneaux solaires supplémentaires au sommet du terminal 2 de l’aéroport international Daniel K. Inouye d’Honolulu. L’aéroport a pour objectif d’installer à terme plus de 24 000 panneaux solaires.

Fournir de l’énergie à la région

Et de nombreux autres aéroports ont installé des panneaux solaires et construit des fermes solaires pour produire de l’énergie renouvelable.  Au sein de l’aéroport international d’Indianapolis, on trouve la plus grande ferme solaire basée dans un aéroport. Cette ferme de 75 hectares abrite 87 478 panneaux solaires et fournit 22,2 mégawatts d’énergie renouvelable pour le réseau électrique de la région.

L’aéroport international de Denver possède également une installation impressionnante : une ferme solaire de 23 hectares et 10 mégawatts avec 42 614 panneaux solaires.

Le passage aux énergies renouvelables à l’aéroport de Chattanooga fait partie d’une étaphe beaucoup plus importante pour la ville, qui était autrefois l’une des villes les plus polluées du pays, selon un rapport de l’aéroport sur les projets de développement durable en cours à l’aéroport de Chattanooga. Chattanooga travaille actuellement à devenir l’une des villes américaines les plus propres et les plus vertes, et la pierre angulaire de cette transition a été l’engagement de l’aéroport à réduire son impact environnemental.

La construction de la ferme solaire a commencé en 2011, lorsque les premiers panneaux ont été installés, et huit ans plus tard, les panneaux comblent désormais tous les besoins énergétiques de l’aéroport. L’aéroport, qui a embarqué quelque 500 000 passagers l’année dernière, vend l’électricité des panneaux au réseau électrique régional, puis rachète une partie de cette énergie renouvelable pour répondre à tous ses propres besoins.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires