Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Une entreprise canadienne s’engage à planter un milliard d’arbres d’ici 2028 à l’aide de drones

Canada / / Amérique du nord

Flash Forest, qui se présente comme une « entreprise canadienne de reboisement à l’aide de drones », a lancé une campagne Kickstarter pour que leur entreprise plante des arbres avec des drones.

L’équipe est aux premiers stades de la création de gousses riches en nutriments qui contiennent des graines prégermées, des mycorhizes, des engrais et une « recette secrète ».

Les gousses garantiront que les arbres soient déjà germés avant d’être placés dans le sol, leur donnant une meilleure chance de croître et de prospérer.

Leur plan est d’utiliser des drones pour jeter les gousses dans des zones souffrant de déforestation. Au moins huit espèces différentes seront plantées dans chaque zone pour assurer un écosystème sain.

L’entreprise, fondée en janvier 2019, a effectué un test de 3000 dosettes dans le sud de l’Ontario.

Impact mesurable sur le changement climatique

Flash Forest espère que la cagnotte lancée sur Kickstarter contribuera aux coûts de développement de leurs gousses, à l’achat de drones et aux autres dépenses supplémentaires.

« Nous avons lancé Flash Forest avec l’objectif de compenser suffisamment les émissions de carbone pour avoir un impact significatif et mesurable sur le changement climatique au cours de la prochaine décennie », annonce l’entreprise sur sa collecte Kickstarter.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec des botanistes et des experts forestiers et utilisons la technologie de cartographie multispectrale des drones pour sélectionner les sites de plantation idéaux et fournir des données de suivi précieuses sur la santé des écosystèmes. »

Avec l’utilisation de drones, Flash Forest espère pouvoir planter des arbres à un rythme plus important et de manière plus efficace qu’avec une plantation traditionnelle. Ils indiquent également que leurs gousses auront moins d’impact sur l’environnement car elles n’ont pas besoin de la même quantité d’eau.

L’équipe a commencé les tests en Ontario mais prévoit de s’étendre à l’Alberta et au Brésil ensuite. Leur espoir est de planter 1 milliard de gousses d’ici 2028.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires