Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La compagnie JetBlue prévoit de devenir la première compagnie aérienne américaine neutre en carbone

USA / / Amérique du nord

La compagnie aérienne a annoncé le 6 janvier son intention de devenir le premier grand transporteur américain à devenir neutre en carbone. Cette annonce intervient alors que les préoccupations demeurent croissantes sur les contributions de l’industrie au changement climatique.

JetBlue a déclaré qu’elle compenserait les émissions de dioxyde de carbone de tous les vols intérieurs à partir de juillet en investissant dans des projets respectueux de l’environnement dans le monde entier, tels que la conservation des forêts et des parcs éoliens.

« En compensant tous nos vols intérieurs, nous préparons nos activités pour l’économie à faibles émissions de carbone que l’aviation – et tous les secteurs – doivent planifie », a déclaré Robin Hayes, PDG de JetBlue, dans un communiqué.

JetBlue s’est également engagé à commencer à utiliser du carburant durable entièrement fabriqué à partir de « déchets et matières premières résiduelles » sur tous les vols au départ de San Francisco au milieu de cette année. Ce carburant a une empreinte carbone jusqu’à 80% plus faible que celle d’un carburéacteur fossile standard, a indiqué la société.

JetBlue n’a pas divulgué le coût de l’un ou l’autre programme.

La compagnie aérienne a précédemment compensé les émissions des vols à certaines périodes de l’année. Mais l’expansion de l’effort devrait annuler de 6,8 à 7,7 millions de tonnes d’émissions chaque année – l’équivalent du retrait de plus de 1,5 million de véhicules de la route, a déclaré JetBlue.

La décision de JetBlue est dans la continuité de celle de la compagnie aérienne britannique easyJet, qui a annoncé son intention en novembre de compenser les émissions de carbone de tous ses vols.

Ces changements interviennent au milieu des critiques des militants écologistes selon lesquels les émissions des avions aggravent la crise climatique.

La jeune militante du climat Greta Thunberg a traversé l’océan Atlantique en bateau pour se rendre à New York pour le sommet des Nations Unies plutôt que de faire le voyage en avion.

« En arrêtant de voler, vous réduisez non seulement votre propre empreinte carbone, mais cela envoie également un signal aux autres personnes autour de vous que la crise climatique est une chose réelle », aurait déclaré la jeune femme en août.

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires