Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Dossier

L’autre Coupe du monde

Selon la FIFA, l’empreinte carbone de la Coupe du monde brésilienne est de 2 723 756 tonnes/équivalent CO2. Mais le bilan ne s’arrête pas là. Plusieurs mouvements dénoncent la Coupe du Monde parce que ils considèrent comme inutiles les dépenses colossales imposées par le gouvernement pour organiser le Mondial de football.

Voici notre dossier pour rappeller que le Brésil n’est pas seulement le pays du football et de la fête.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. Abdelkrim Mekfouldji

    Il faudra en parler partout !