Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les explorateurs sont partis!

Royaume-Uni / / Europe

Ça y est, les explorateurs, scientifiques et accompagnateurs du Catlin Arctic Survey ont quitté le camp d’entrainement de Resolute Bay ce weekend pour passer les deux prochains mois dans les conditions extrêmes de l’Arctique.

Dimanche 13 mars à 17h08 (GMT), les explorateurs ont été déposés sur l’océan gelé, à proximité de la côte est de l’île Borden au 78°26’.146”N 109°12’.659”O.

Camp de glace de l'exploration au milieu des glaces de l'Arctique. © Catlin Arctic Survey

À 515 kilomètres au nord de leur camp de Resolute Bay, au Canada, les explorateurs se sont donc lancés dans la première des deux expéditions du Catlin Arctic Survey et ont commencé leur marche de dix jours à travers la mer du Prince Gustave-Adolphe : un voyage de 108 kilomètres prenant fin au “Camp de glace”, situé sur la mer gelée à proximité de la côte ouest de l’île Ellef Ringnes.

Chip Cunliffe, responsable des accompagnateurs du Catlin Arctic Survey :

Les prévisions indiquaient une météo clémente en début de semaine, comme nous l’ont confirmé un vol de reconnaissance, effectué mardi, ainsi que les images satellite de MDA Geospatial Services Inc. qui affichaient les bonnes conditions de la glace. Tout était donc prêt pour déposer les explorateurs dimanche. Nous avons eu de la chance de tomber sur des conditions optimales ce jour-là pour faire tout ce que nous avions prévu.

La veille, ce sont les scientifiques et les derniers accompagnateurs qui étaient déposés au “Camp de glace Catlin” fraîchement monté. Quatre accompagnateurs avaient ainsi commencé la construction du camp en début de semaine. Après trois jours de travail, 19 tentes de recherche, communication, cuisine, toilettes et dortoirs avaient été montées à -39°C.

Kai Schiefelbein, responsable de l’expédition, explique la dureté des conditions dans l’Arctique :

Planter une tente, c’est plutôt difficile avec une paire de gants très épaisse. Essayez de faire un nœud avec des mitaines. Impossible ! Il faut enlever ses gants pour faire le nœud et les remettre vite fait si vous voulez éviter que vos doigts ne gèlent. Aussi, vous devez faire attention à ne pas toucher directement du métal froid parce que votre peau risquerait de rester collée. Il faut pouvoir remettre ses mitaines en moins de 20 secondes.

Cette semaine au programme :

  • Les explorateurs rassemblent des données provenant des eaux de la mer du Prince Gustave-Adolphe
  • Les scientifiques commencent leurs recherches au “Camp de glace Catlin”
  • Les accompagnateurs instaurent la routine au Camp (horaires fixes pour le petit déjeuner, s’assurer que tout le monde s’en sort et résoudre les problèmes d’équipement par temps froid)

Rendez-vous mercredi 23 mars pour la suite des aventures du Catlin Arctic Survey !

Retrouvez les épisodes précédents ci-dessous:

Réagissez à cet article !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires