Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La journée mondiale des plages, l’occasion d’un grand nettoyage

/ Amérique du sud

Chaque année depuis 20 ans, des milliers de bénévoles s’efforcent de préserver et d’embellir le littoral vénézuélien, le temps d’une journée, en ramassant les déchets sur les plages qui les ont accueillis tout au long de l’année. Ce grand rendez-vous écolo aura lieu le 17 septembre dans 12 États du pays.

La douceur du climat dont jouit le Venezuela permet aux amoureux des plages de profiter du littoral tout au long de l’année. Et c’est de bon cœur que des milliers de bénévoles affluent une fois l’an afin d’entretenir ces lieux de loisir et de détente privilégiés.

La Journée mondiale des plages, le samedi 17 septembre, est l’occasion pour les groupes de volontaires de nettoyer, de ramasser et de trier selon leur composition des milliers de déchets recrachés par l’océan ou abandonnés sur le sable par les touristes. Les conséquences de cette pollution ne sont pas seulement esthétiques, puisque ces déchets nuisent gravement à l’ensemble des écosystèmes marins, lacustres et fluviaux, ainsi qu’à la faune et à la flore du littoral.

5000 tonnes de déchets ramassées en 20 ans

L’initiative a vu le jour en 1991 à l’appel de la Fudena (fondation vénézuélienne pour la défense de la nature). Elle cherche avant tout à responsabiliser les usagers afin qu’ils prennent conscience de l’importance de leur comportement à la plage. L’événement a lieu tous les ans le troisième samedi de septembre. Il s’inscrit dans le cadre d’une action mondiale coordonnée par l’ONG nord-américaine Ocean Conservancy, qui lutte pour la préservation des écosystèmes océaniques.

Cette année, le nettoyage des plages est programmé le 17 septembre et concernera 12 États du Venezuela, où les actions seront organisées au niveau local par des coordinateurs de la Fudena. Entre 1991 et 2010, cette initiative a permis de récupérer plus de 5000 tonnes de déchets en mobilisant plus de 250 000 volontaires sur l’ensemble du littoral.

En 2010, la Journée mondiale des plages a été l’occasion de nettoyer 120 sites grâce aux efforts de quelque 15 000 bénévoles, qui ont ramassé entre 100 et 120 tonnes de déchets.

eluniversal.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires