Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le redémarrage des réacteurs japonais menace le pays

Corée du Sud / / Asie

Réagissez à cet article !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires

  1. jpj11

    cet article est pour le moins partial : la centrale de Oi est sur la côte ouest du Japon, elle n’est donc pas exposée aux risques de tsunami qui ont causé la catastrophe de Fukushima ; quant aux risques sismiques, il sont réels, mais le cas de Fukushima a montré que cette centrale très ancienne a bien résisté au séisme, pourtant de force 9, le niveau le plus élevé jamais observé ; c’est le tsunami qui l’a gravement endommagée.
    Pour finir, la Corée du Sud a 21 réacteurs nucléaires en activité et 5 en construction…