Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Adidas utilisera uniquement du plastique recyclé d’ici à 2024

USA / / Amérique du nord

Après avoir conçu la première basket fabriquée à partir de plastique issu des océans il était  logique pour la marque allemande d’annoncer l’utilisation de plastique recyclé pour ses futures baskets.

En 2017, Adidas s’est associé avec Parley for the Oceans, une ONG environnementale, pour fabriquer à l’Ultra Boost Parley Uncaged : la première paire de baskets au monde conçue à partir de déchets plastiques issus des océans. Un modèle révolutionnaire et écologique, commercialisé en édition limité au prix de 200 euros, qui se serait vendue à un million d’exemplaires à travers le monde l’année dernière.

Un an après ce lancement, Adidas confirme aujourd’hui son engagement dans la lutte contre le plastique. Le Huffington Post annonce par un article que la griffe a annoncé ce lundi 16 juillet qu’elle entendait totalement supprimer l’utilisation de plastique « vierge » dans la fabrication de ses vêtements et ses chaussures, et ce avant 2024.

Selon Eric Liedtke, cadre international d’Adidas, pour réaliser cela, elle utilisera à 100 % au polyester, un plastique recyclé, qui constituerait déjà 50% de la matière utilisée dans sa production actuelle . Très utilisé au sein des marques de sport, ce matériau a pour avantage d’être peu onéreux et de résister à la transpiration. La ligne de vêtements printemps-été de l’année prochaine d’Adidas serait d’ailleurs déjà composée à 41 % de polyester recyclé.

40 tonnes de plastique en moins

En parallèle de cette importante décision, la grande firme allemande a également pour objectif de supprimer les bouteilles en plastique dans ses bureaux, ses points de vente, ses entrepôts et autres centres de distribution. Une opération qui permettrait d’économiser 40 tonnes de plastique par an.

L’envie de green washer l’image de la marque, et d’être en accord avec l’état de notre monde, cette décision fait en tout cas d’Adidas l’une des enseignes les plus actives dans la lutte contre la pollution plastique. Elle vient rejoindre Starbucks, qui a promis d’éradiquer l’utilisation des pailles en plastique dans tous ses restaurants d’ici 2020, ou bien Ikea, dont l’objectif est de supprimer les couverts, pailles et autres plateaux composés de plastique de ses cantines, également d’ici 2020. Il était grand temps que les entreprises s’y mettent, lorsque l’on sait qu’il y aura plus de plastique que de poissons dans nos océans d’ici 2050.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires