Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Une plante a arraché dans le Tarn et Garonne

Le préfet du Tarn-et-Garonne vient de mettre en place arrêté pour lutter contre l’ambroisie, une plante hyper invasive qui provoque des allergies

L’ambroisie est à l’origine de problèmes respiratoires, tels que l’asthme allergique ou encore le rhume des foins de juillet à octobre, elle peut également provoquer de l’eczéma et parfois même des oedèmes. Cette plante se développe sur le bord des routes comme sur les terrains agricoles.

Elle est hyper invasive, il s’agit d’un véritable fléau notamment pour les agriculteurs car elle entraîne une perte considérable de rendement de leurs terres. Mais elle représente aussi une catastrophe pour les autorités sanitaires.
Afin d’éradiquer son développement, et par conséquent de son pollen allergisant, le préfet du Tarn-et-Garonne vient de lancer une vaste offensive à l’encontre de cette plante invasive découverte pour la première fois à la fin du XIXe siècle en France. On la trouve en grande quantité dans la vallée du Rhône, ces dernières années elle constitue un véritable fléau pour la région Occitanie.

Le représentant des services de l’Etat a donc pris les choses en mains en mettant en place un arrêté prescrivant des mesures de lutte contre sa prolifération, complété par un plan d’actions départemental.

Mettre la main à la pâte

Afin de stopper au maximum son installation dans les champs, il est conseillé de semer d’autres espèces de plantes. Mais quand elle est déjà présente, la façon de l’éradiquer la plus efficace et la plus écologique reste l’arrachage manuel.

L’Agence régionale de santé souligne qu’il est nécessaire dès lors qu’un pied est aperçu, de signaler sa présence sur la plateforme qu’elle a mise en place, Signalement Ambroisie.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires