Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des traces de cocaïne dans des crevettes d’eau douce en Angleterre

Royaume-Uni / / Europe

Les chercheurs étaient plus que surpris de ces résultats alors que les crevettes se trouvaient en pleine nature.

Des résidus de cocaïne et de kétamine ont été découverts dans des crevettes d’eau douce du Suffolk, à l’est de l’Angleterre. Il s’agit là du résultat d’une étude révélée ce mercredi par la revue scientifique Environment International.
L’étude avait pour objectif de connaître le niveau d’exposition de la faune sauvage à plusieurs micropolluants. C’est à dire, des polluants toxiques à très faibles concentrations, comme les traces de médicaments ou de produits cosmétiques.

Drogues et médicaments

Les scientifiques ont réalisé des prélèvements à travers 15 sites couvrant cinq rivières du comté. Dans chacun des échantillons testés, ils ont étonnement pu trouver de la cocaïne. Le docteur Leon Barron, coauteur de l’étude explique dans un communiqué qu’il leur semblait possible d’obtenir de tels résultats les zones urbaines comme Londres mais il ne s’attendait pas à cela dans les zones plus petites et plus rurales.

L’étude indique que d’autres produits illicites ont été retrouvés comme la kétamine, mais également des traces de pesticides et de médicaments dans une grande partie des crevettes collectées. Les niveaux de concentration de ces substances alarment les chercheurs car malgré les faibles quantité, il s’agit là d’un motif d’« inquiétude » pour l’environnement et une menace pour la faune.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires