Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Suite au passage de l’ouragan Dorian, 70 000 personnes ont besoin d’une aide d’urgence aux Bahamas

/ Bahamas

L’ouragan est repassé, dans la nuit de mercredi à jeudi, en catégorie 3 et a fait une vingtaine de victime sur l’ile des Bahamas.

L’organisation des Nations unies (ONU) estime qu’environ 70 000 personnes ont besoin d’une aide immédiate aux Bahamas après le passage de l’ouragan Dorian, que ce soit en eau, en nourriture, en abris ou encore en médicaments. Mark Lowcock, secrétaire général adjoint pour les affaires humanitaires, qui s’est rendu à Nassau, la capitale, mercredi 4 septembre a indiqué qu’un million de dollars a déjà été débloqué de son fonds afin d’apporter un premier secours aux sinistrés.

La destruction y est catastrophique. Ce qui a inquiété beaucoup de personnes ayant des proches sur place. À l’heure actuelle, le ministère de la santé a établi le bilan des décès à vingt personnes.

Robert Neher, propriétaire d’une cabane de pêche sur la pointe Est de Grand Bahama, l’une des îles sévèrement touchées par l’ouragan, raconte à l’AFP qu’il n’a aucune nouvelle de cinq des quatorze personnes qui travaillent pour lui. Malheureusement pour elle ces personnes n’ont rien et surtout pas une assurance

Beaucoup de pluie

L’ouragan a tout balayé sur l’archipel, au-dessus duquel il s’est quasiment figé durant un bon moment, causant des chutes de pluie allant jusqu’à 76. Le premier ministre Hubert Minnis, a déclaré avec tristesse que Marsh Harbour, la principale ville des îles Abacos, est détruite à 60 %. Quant à l’aéroport, il était sous l’eau et la piste était complètement inondée, tout cet espace ne ressemblant plus maintenant qu’à un vaste lac.

Dorian d’abord classé en catégorie 5, soit la plus élevée sur l’échelle de Saffir-Simpson. Il a ensuite été rétrogradé en catégorie 2, puis passé en catégorie 3, à cause de vents allant à 185 km/h, dans la nuit de mercredi à jeudi. Il est ensuite attendu sur la côte sud-est de la Géorgie, selon les météorologues, puis sur les côtes de Caroline du Nord et Caroline du Sud.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires