Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

11 millions de personnes dans le monde travaillent dans les énergies renouvelables

Le secteur des énergies renouvelables fournit des emplois tout au long de la chaîne d’approvisionnement, y compris la fabrication, le commerce et l’installation.

Onze millions de personnes dans le monde étaient employées par le secteur des énergies renouvelables en 2018, rapporte l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) selon leur dernière analyse.

Cela représente une augmentation de 700 000 emplois par rapport à 2017, soit une croissance de près de 7% en seulement un an. La Malaisie, la Thaïlande et le Vietnam ont connu la plus forte croissance, étalant le secteur des énergies renouvelables au-delà des marchés primaires que sont la Chine, le Brésil, les États-Unis, l’Inde et l’Union Européenne. Ainsi l’Asie représente 60% des emplois dans les énergies renouvelables à l’échelle mondiale.

Cette tendance devrait inspirer la confiance des pays pour les énergies renouvelables à mesure que les technologies s’améliorent et que les coûts diminuent.

« La perspective de création d’emplois renforce le programme mondial de développement durable », a déclaré Francesco La Camera, directeur général de l’IRENA, « et devrait encourager tous les pays à prendre des engagements audacieux en matière d’énergies renouvelables »

Le solaire a le vent en poupe

« De plus en plus de pays envisagent de créer une industrie nationale des énergies renouvelables à la place d’industries non durables basées sur les combustibles fossiles ».

« Les énergies renouvelables sont à la base des trois piliers du développement durable – le la prise en compte des aspects environnementaux, économiques et sociétaux », a poursuivi le directeur. « Alors que la transformation énergétique mondiale prend de l’ampleur, l’accroissement de l’emploi renforce l’aspect sociétal du développement durable … »

Les panneaux solaires photovoltaïques génèrent un tiers des emplois dans les énergies renouvelables, et sont en grande partie à l’origine de cet accroissement des emplois, suivis des biocarburants liquides, de l’hydroélectricité et de l’énergie éolienne. Les énergies renouvelables hors réseau ont également contribué à créer des emplois dans des communautés auparavant isolées d’Afrique et d’Asie.

La plupart des activités de l’industrie éolienne se trouvent toujours sur terre, dominées par la Chine, suivies par l’Allemagne et les États-Unis. L’énergie éolienne en mer offre de nouvelles opportunités et pourrait tirer parti de l’expertise et des infrastructures existantes dans l’industrie pétrolière et gazière en mer.

Les biocarburants ont connu une croissance de 6%, générant jusqu’à 2,1 millions d’emplois, tandis que l’hydroélectricité – disposant de la plus grande capacité en service d’énergies renouvelables – croît maintenant lentement.

L’enjeu de la pérennité des emplois

Cependant, alors que les emplois ont augmenté en Inde, en Asie du Sud-Est et au Brésil, ils ont diminué aux États-Unis, au Japon et au sein de l’Union Européenne.

« À mesure que les industries des énergies renouvelables deviennent plus matures, réalisent des économies d’échelle et évoluent dans les courbes d’apprentissage, elles se tournent davantage vers les processus automatisés, nécessitant moins de personnel pour une tâche donnée », indique le rapport.

Cela souligne l’importance des politiques gouvernementales visant à protéger l’emploi et la qualité de l’emploi à mesure que le secteur des énergies renouvelables se développe, ce qui profite à l’industrie.

« Un emploi bien rémunéré, qui exige des compétences pointues et qui est exercé dans un lieu de travail sûr et enrichissant, multiplie les avantages socio-économiques par rapport à un emploi peu rémunérateur, peu intéressant ou temporaire.»

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires