Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La plateforme Toulousaine Eeat donne une seconde vie aux restes alimentaires

France / / Europe

Deux Toulousains ont lancé une plateforme collaborative qui permettra aux particuliers de troquer leurs restes de repas ou des aliments afin de réduire le gaspillage alimentaire.

Fini de jeter ce qu’il reste au frigo avant de partir en vacances. Afin de limiter le gâchis alimentaire deux Toulousains ont lancé en septembre la plateforme collaborative Eeat offre la possibilité d’échanger des repas entre particuliers pour 2 euros.

En effet, les particuliers peuvent aussi mettre la main à la pâte pour la planète du point de vue du gaspillage, puisque par an et par personne, ce sont environ 20 kg d’aliments qui pourraient être mangés qui finissent dans les poubelles.

Un mois pour tester

Lionel Larroque et Frédérique Pierre ont eu l’idée de créer Eeat la veille d’un départ en vacances. Ils prenaient l’avion ce qui rendait impossible de prendre dans leurs valises les quelques tranches de jambon, le beurre et le pain de mie qui traînait dans le réfrigérateur. Lionel raconte qu’ils ont frappé à la porte de leurs voisins qui ont accepté avec plaisir leur offre. Après ça ils se sont dit qu’une plateforme de partage serait la solution. Ils ont testé le concept auprès de leurs amis, et ont créé une version teste de la plateforme avec un point de retrait des aliments à donner sur le parking de la station de métro Jolimont.

Un test assez réussi puisque près de 130 commandes sont enregistrées. Les personnes avec des restes à donner sont appelés, les eeater chefs, ils déposent une annonce sur la plateforment et ceux qui recherchent un repas pas cher, les eeaters gourmands, peuvent ainsi répondre à l’annonce. Les deux parties peuvent se donner rendez-vous à mi-chemin de leur domicile pour effectuer l’échange qui peut concerner des denrées mais aussi des restes de repas.

L’objectif des fondateurs est de gagner en notoriété pour générer du flux sur la plateforme afin que le modèle fonctionne à plus grande échelle.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires