Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

PlanetSolar jette l’ancre à Hong Kong et donne l’exemple aux pêcheurs

Chine / / Asie

Le premier navire 100% propulsé par l’énergie solaire à réaliser un tour du monde est arrivé à Hong-Kong. Une aubaine pour le gouvernement chinois qui cherche à équiper les navires des marins pêcheurs en panneaux solaires.

Début du tour du monde.

Départ de Monaco, le 27 septembre 2010. @ PlanetSolar

Raphael Domjan, l’initiateur du projet PlanetSolar annonce la couleur : “Il existe un potentiel important pour développer des bateaux mus grâce à l’énergie solaire. Nous avons la technologie qui permet de changer les choses et nous sommes optimistes.” L’arrivée de son navire à Hong-Kong le 15 août dernier tombe bien. Car l’ancienne colonie anglaise s’applique justement à réduire les émissions de polluants dues à son industrie maritime.

Hong-Kong compte plus de 8000 bateaux de pêche. Ils sont presque exclusivement mus au diesel. S’il est bien sûr encore impossible de remplacer ces embarcations par des navires exclusivement solaires, leur consommation peut être réduite. Notamment en remplaçant les dynamos utilisées pour produire l’électricité à bord par des panneaux solaires. Monsieur Cheng l’a fait depuis 4 ans déjà. Il s’en félicite :

J’ai vendu ma dynamo et je respire moins de gaz d’échappements. Mes panneaux solaires alimentent tout mon équipement électrique : l’osmoseur pour faire de l’eau douce, les lampes intérieures, les feux de signalisation, la machine à coudre pour réparer les filets… Avant, c’était la dynamo qui alimentait tout ça, et à chaque fois que les batteries étaient vides, le moteur démarrait !.

Monsieur Cheng est un pionnier. C’est lors d’un voyage en Chine continentale qu’il a constaté l’utilisation massive des panneaux solaires sur les toits des habitations. De retour à Hong-Kong, il a contacté un ami qui travaillait pour une société de panneaux solaires et a acheté les 4 panneaux pour 900 HKD (environ 80 euros). Il ne regrette pas son investissement :

Depuis, j’économise 5 à 10 litres de diesel par jour. Ca fait plus de 1000 HKD (environ 89 euros) de moins par mois. En plus comme j’embarque moins de carburant, mon bateau est moins lourd et plus facile à la manœuvre. D’autre part, j’ai constaté que les batteries tiennent mieux. Elles sont alimentées en permanence par le courant venant des panneaux solaires, alors qu’avec la dynamo ce sont des charges fortes et intermittentes. J’utilise ce set de batteries depuis 4 ans, alors qu’elles ont une durée de vie indiquée de 2 ans !

Monsieur Cheng s’est fait le promoteur des panneaux solaires auprès de ses confrères. Et depuis peu, l’administration de la ville de Hong-Kong s’y met aussi. Hongkong Electric Company Ltd a ainsi investi 1 million de HKD (environ 89 000 euros) pour installer 500 panneaux dans la ville. Y compris certains sur les bateaux de pêche. Pour en revenir à PlanetSolar, ce joyau de technologie donne l’exemple. Pour Monsieur Cheng, pas de doute, le solaire, c’est l’avenir :

Les gros véhicules et bateaux ne peuvent certes pas encore être 100% alimentés au solaire. Il s’agit simplement de fournir un auxiliaire aux moteurs diesel. Mais j’espère que les scientifiques développeront la technologie afin que les grands navires puissent aussi abandonner leurs dynamos et pourquoi pas un jour leurs moteurs thermiques. On a tellement de bateaux à Hong-Kong… Ca rendrait l’air plus propre dans toute la ville !

people.com.cn

A voir aussi : sohu.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires