Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le mariage des LED avec le solaire, une brillante idée

France / / Europe

Ce n’est pas parce qu’on est situé sous des latitudes septentrionales qu’on doit renoncer à s’éclairer au solaire. C’est ce que démontre un chercheur finlandais, qui voit dans l’adoption des lampes LED la meilleure façon de tirer parti de cette énergie.

 

Janne Viitanen.

Le chercheur Janne Viitanen prend la pose devant un panneau solaire. © Anni Aarinen

Un doctorat passé à l’université d’Aalto en 2010 et une thèse sur le couplage énergie solaire/LED dans la production d’électricité sous le soleil finlandais. Il n’en fallait pas plus pour accorder à Janne Viitanen un poste de post-doctorant à l’École d’Ingénierie Électrique de son université. Un véritable sésame pour approfondir le sujet qui le passionne. Le postulat de départ du chercheur est le suivant :

On oublie souvent que pendant l’été, le soleil brille bien plus longtemps en Finlande que dans le sud de l’Europe. En Finlande, la production d’électricité solaire atteint un volume presque aussi élevé que dans certaines régions du nord de l’Allemagne.

Sa thèse repose sur une démonstration simple. Des panneaux solaires sont posés sur le toit d’un bâtiment du campus à différents angles d’inclinaison et en divers endroits. Un boîtier installé sur le toit et contenant un ordinateur mesure la production électrique des panneaux. L’énergie produite est ensuite acheminée dans des lampes à LED reliées au kit solaire. De cette expérience Janne Viitanen conclut :

Comparé à des ampoules normales, les LED émettent plus de lumière et consomment moins. Donc l’éclairage LED peut faire baisser énormément la facture électrique. Avec le prix de l’électricité qui augmente et la standardisation des LED qui s’améliore, le choix ne sera pas compliqué !

Une bonne efficacité dans l’éclairage permet ainsi de diminuer la pression sur l’environnement. De plus, quand on sait que les lampes LED et les panneaux solaires fonctionnent en courant continu, celles-ci sont tout indiquées pour le solaire. Car la transmission électrique est meilleure quand il est inutile de convertir l’électricité en courant alternatif entre les points de production et de consommation. L’électricité produite avec des panneaux solaires convient donc aussi parfaitement à des appareils alimentés par courant alternatif, comme les ordinateurs.

Faire profiter les pays ensoleillés

A l’étranger, la « mayonnaise » solaire  est en train de prendre à vue d’œil. La production mondiale de panneaux solaires a explosé ces dernières années. Les recherches sur l’électricité solaire de l’École d’Ingénierie Électrique d’Aalto ne se limitent pas à la Finlande, on en trouve des applications un peu partout dans le monde. Janne Viitanen s’enthousiasme :

Dans les pays en développement qui sont très favorisés par le rayonnement du soleil, un simple panneau solaire en toiture dans une habitation peut être une façon efficace de produire de l’électricité pour les besoins des résidents. Plus besoin de faire du feu pour la cuisine, plus de suie, plus de nuisances pour la santé !

En Finlande, c’est surtout en été que l’électricité solaire devient pertinente, par exemple pour alimenter une maison de vacances. En complément de panneaux solaires isolés, il y a aussi de nombreuses sortes d’appareils qui fonctionnent à l’énergie du soleil sur le marché, comme les calculatrices de poche à cellules photoélectriques.

Aujourd’hui, l’électricité fournie par les centrales classiques reste moins chère que l’électricité solaire. Mais si son prix augmente et si le prix des panneaux solaires baisse, l’électricité solaire va devenir de plus en plus intéressante. Comparé aux sources éolienne ou hydraulique, le solaire a l’avantage d’être invisible : un panneau solaire en toiture prend peu de place, il est silencieux et son esthétique est acceptable. Alors, va-t-on bientôt voir l’électricité solaire devenir la principale source d’énergie dans les conditions climatiques finlandaises ? Janne Viitanen en doute :

Il ne fait pas soleil tous les jours, et le vent ne souffle pas toujours ; alors si on veut que la production soit fiable, mieux vaut la diversifier.

aalto.fi

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires