Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

De nouvelles preuves de la fonte des glaciers de l’Himalaya

Chine / / Asie

Plusieurs études viennent démontrer à nouveau l’influence du changement climatique sur la fonte des glaciers de la chaîne de l’Himalaya. Le point sur les recherches conduites au Népal et en Chine…

Rivière Ramganga.

La rivière Ramganga, en Inde, est alimentée par le glacier himalayen Namik. © nandadevieast (Flickr.com)

Une étude pilotée par le japonais Koji Fujita sur deux glaciers côté népalais de l’Himalaya (Yala et AX010) montrent que leur réduction s’est accélérée ces dernières années. Entre 2000 et 2010, c’est 0,8 à 0,81 mètres de glaciers qui a disparu chaque année. Bien plus que les 0,68 à 0,72 mètres mesurés pendant les années 1970–1980. Dans la conclusion de son rapport, M. Fujita dresse un bilan pessimiste :

Les glaciers Yala et AX010 vont à terme disparaître. C’est une certitude à laquelle nous ne pouvons pas assigner d’échéance précise avec nos modèles actuels. Nous allons travailler à améliorer nos outils de simulation pour déterminer avec précision le moment où ces deux glaciers auront totalement disparu.

Cette étude réalisée avec des relevés satellite estime que la plupart des 15 000 glaciers que compte la chaîne montagneuse sont concernés par cette fonte. En effet, les lacs de moyenne altitude qui dépendent de la fonte des glaciers n’ont jamais été aussi bien remplis…

Réchauffement majeur

Ces constats sont partagés par un autre groupe de scientifiques japonais qui a étudié en détail les relevés de 111 stations météorologiques situées dans le Sud-Ouest chinois. Dans leur rapport, ils ont remarqué que les relevés de 77 de ces stations montrent une augmentation de la température sensible, et surtout bien plus élevée qu’au niveau de la mer entre 1961 et 2008.

Cette augmentation de température, qui est deux fois plus élevée au-dessus de 4000 mètres qu’ailleurs, a été de pair avec une réduction importante de la surface glacière. Ainsi, dans le bassin de Pengqu qui compte 999 glaciers, ce sont 131 kilomètres carrés de glace qui ont disparu en 20 ans, de 1980 à 2001 ! Un avertissement qui n’est pas à prendre à la légère. Selon les auteurs de l’étude :

Les implications de ces changements vont bien plus loin qu’un changement de paysage… Les glaciers jouent un rôle primordial dans des centaines d’écosystèmes et sont fondamentaux pour la subsistance de nombreuses populations humaines.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires