Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La couverture qui fait jaser l’Amérique

USA / / Amérique du nord

Jamie Lynne Grumet, 26 ans, s’affiche fièrement à la Une du Time Magazine. Elle donne le sein à son fils de trois ans, monté sur un tabouret. Provocation?

La Une du TIme Magazine. © Martin Schoeller

L’ « Attachment parenting », une technique prisée des mamans

La couverture du Time Magazine ne cesse de faire parler d’elle. Cette image fait la promotion d’un article sur la popularité croissante de l’Attachment Parenting (allaitement prolongé). C’est un ensemble de techniques préconisées et popularisées par le pédiatre Bill Sears et son épouse, Martha. Dans leur best-seller de 1992 « The Baby Book », ils promettent une garantie sur le bon développement et le bien- être de l’enfant.

Les Sears prônent le fait que les enfants puissent dormir dans le lit parental, « la maman kangourou » (système où le bébé est attaché à la mère avec l’aide d’une longue écharpe) et l’allaitement prolongé.

L’allaitement prolongé crée la controverse

Dans cet article, la journaliste Kate Pickert essaie de comprendre qui sont les Sears et pourquoi ces théories rencontrent une telle polémique. Mais ce sont les clichés du  photographe Martin Schoeller des mamans allaitant leurs enfants dont tout le monde parle.

Sur la couverture: Jamie Lynne Grumet, une mère de 26 ans originaire de Los Angeles, donnant le sein à son fils de 3 ans. En bonne disciple du Dc Sears, elle allaite toujours son jeune fils de 3 ans ainsi que son fils ainé adoptif de 5 ans. La jeune femme explique avec fierté:

«Ma mère m’a allaitée jusqu’à mes six ans. Je suis fière d’elle. »

Le photographe Martin Schoeller déclare:

« Quand vous pensez à l’allaitement maternel, vous pensez à une mère tenant son enfant dans ses bras; c’est tout à fait impossible avec plusieurs de ces enfants. J’ai aimé l’idée d’avoir des enfants debout pour souligner le fait que cette situation était unique en son genre. »

Allaitement: ne pas abuser des bonnes choses ?

L’actrice de Big Bang Theory, Mayim Bialik, suit les conseils du Dr Sears. Elle a publié une autobiographie Beyond The Sling faisant l’étalage de sa foi en l’allaitement et l’allaitement prolongé avec son enfant  de 3 ans.

Alors que Mayim Bialik a suscité de grandes discussions sur les limites à ne pas dépasser quand il s’agit de  maternité, l’article du Times lance le débat au niveau national.

L’allaitement est-il indécent ou naturel? L’American Academy of Pediatrics recommande à toutes les mères d’allaiter pendant une année entière (ou plus selon le choix de la mère), alors pourquoi avoir honte des femmes qui ne font que suivre les conseils des médecins du pays?

Il ne fait aucun doute que la couverture du Time choque le public. Mais, comme la journaliste le souligne,

« Les femmes présentées se situent à une extrémité de cette discussion houleuse. À l’autre extrémité, sont des mères qui approuvent l’idée de proximité maternelle, mais pensent que le Dr Sears est dérangé. Entre ces deux extrêmes se situe une troisième catégorie de mères. Celles qui essaient d’atteindre l’idéal du Dr Sears, mais échouent pour différentes raisons. Elles se retrouvent traumatisées dans leur insuffisance parentale apparente. Elles souffrent de ce que deux consultants parentaux de New York City appellent le trouble post-traumatique de Sears. »

Beaucoup de parents se demandent toujours ce qui est bien et  ce qui ne l’est pas – et le plus important –  ce qui convient le mieux à leurs familles.

Pour en savoir plus, thechart.blogs.cnn.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires