Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Ouverture de la première zone industrielle à énergie nulle

Royaume-Uni / / Europe

À Wigan, dans le nord-ouest de l’Angleterre près de Manchester, une nouvelle zone industrielle vient de voir le jour. Pas vraiment un scoop vous me direz ? Sauf qu’elle ne coûte rien en énergie, à la plus grande fierté de ses propriétaires, Armstrong Point.

Les propriétaires Dave et Mike Armstrong demandent d’ailleurs aux entreprises locales de ne pas laisser passer leur chance de venir profiter de la première zone industrielle à énergie nulle du Royaume-Uni. Si ce projet a vu le jour, c’est en partie grâce au financement du Fonds européen de développement régional.

Le père et le fils Armstrong estiment que cette ZI est la « meilleure de la région » et que les développeurs comprennent combien les technologies à énergie nulle peuvent réduire les factures d’énergie des locataires, ainsi que leurs émissions de CO2. Ces technologies comprennent : éoliennes, panneaux photovoltaïques, chauffe-eau à énergie solaire, systèmes de refroidissement et murs chauffants solaires, pompes à chaleur air, ventilation à récupération de chaleur et systèmes de contrôle de l’efficacité énergétique.

Dave Armstrong, également directeur général de Carbon Consultancy Company, une société de conseils en énergie qui fournit ses connaissances et ses conseils en matière de développement durable, a déclaré : « Nous sommes heureux de voir l’intérêt porté sur notre zone industrielle partout au Royaume-Uni, même en cette période de difficultés économiques. »

Andy Burnham, membre du parlement britannique, était présent à l’inauguration de la ZI : « Ce sont ces développements de ce genre qui vont relancer l’économie. Je suis impressionné par la vitesse à laquelle l’idée qu’on m’avait présentée en 2009 est devenue réalité. »

Sa collègue, Yvonne Fovargue, d’ajouter : « Armstrong Point est l’avenir de notre pays dès aujourd’hui. Et si nous souhaitons être compétitifs sur le marché mondial en tant que nation, nous devons adopter les technologies à énergie nulle pour réduire les coûts. »

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires