Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Nucléaire : la majorité des centrales européennes sont obsolètes

France / / Europe

@Shutter

Un véritable paradoxe quand on sait que cette branche énergétique fournit 27 % de l’électricité de l’Union européenne.

 

Les centrales nucléaires européennes, sont, pour une majorité d’entre elles, sur le point d’atteindre leur limite d’âge. C’est ce que précise un rapport de l’Agence internationale de l’énergie. Actuellement, on estime à 88 le nombre d’unités de production, de réacteurs, qui ont été mis hors service et qui devront être démontées à l’avenir. Une opération coûteuse qui montre les limites de l’énergie atomique.

 

En effet, démonter une unité de production reviendrait à un coût total d’un milliard d’euros par unité. C’est cher payé pour retirer du service un réacteur nucléaire. Mais ce n’est pas tout. De nouvelles centrales sont actuellement en construction pour remplacer les réacteurs obsolètes. Des chantiers qui prennent parfois un retard considérable, ce qui augmente naturellement les coûts. C’est le cas par exemple de la centrale construite par Areva en Grande-Bretagne, Hinkley Point C, qui, selon certains spécialistes, serait l’objet industriel le plus cher jamais construit en Angleterre.

 

Qu’est-ce qui revient alors le plus cher ? Démanteler pour moderniser ? Ou continuer de faire fonctionner une centrale obsolète, avec les risques humains, environnementaux et économiques évidents que cela implique ? L’alternative ne serait-elle pas de se pencher vers des solutions énergétiques alternatives, moins chères, et pérennes.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires